Wednesday, May 24, 2017
branches

Réunion de l’Antenne Ile-de-France

Publié par Le C.G.R. Le 2 septembre 2014 AJOUTER UN COMMENTAIRE

rentree-2Après des vacances bien méritées pour tous, nous voilà à l’aube d’une nouvelle saison de généalogie, et l’Antenne Ile-de-France reprend ces réunions mensuelles.

Au programme de cette première réunion de rentrée qui se tiendra le samedi 6 septembre 2014 (voir adresse et horaires ici:

  • compte rendu de l’Assemblée générale tenue à Bournazel,
  • les activités en projet, en particulier articles sur la guerre 14-18
  • conception de panneaux pour le Salon Généalogique de l’Aveyron en mai 2015, à Rodez.

8ème Rencontres Généalogiques du Cantal

Publié par Le C.G.R. Le 22 juillet 2014 AJOUTER UN COMMENTAIRE

Affiche Murat 2014c1L’Aprogemere organisera, comme tous les deux ans, ses Rencontres Généalogiques du Cantal les samedi 26 juillet 2014 après-midi et dimanche 27 juillet 2014 toute la journée.

Ces journées auront lieu à Murat, dans la salle polyvalente du village.

 

Le Cercle Généalogique du Rouergue participera à ces 8ème rencontres. Réservez dès maintenant cette date, nous espérons votre présence. Les amateurs, initiés et simples curieux, pourront aller à la rencontre des associations de généalogie du Centre et du Sud de la France, qui les aideront à remonter les branches de leur arbre généalogique.

Mœurs et coutumes du Rouergue, Tome 2

Publié par Le C.G.R. Le 25 juin 2014 AJOUTER UN COMMENTAIRE

Mœurs et coutumes du Rouergue, vocabulaire des institutions.

couverture_T2Cabanon, charmes, commun de paix, convenientia, fadarelle, fenestret, glandage, hiverne, leude, lignerage, moldura, radal, rancura, segoa, sescada, solastret… Les archives aveyronnaises et la tradition orale nous livrent des centaines de mots, en latin, en occitan ou en français, souvent absents des dictionnaires ou rarement expliqués. Pourtant, ils désignent des usages et des modes de penser de nos prédécesseurs dont nous sommes, sans toujours le savoir, les héritiers. C’est une part de notre identité culturelle et il est bon d’en avoir connaissance et conscience.

Un siècle après le Dictionnaire des Institutions, Mœurs et Coutumes du Rouergue de l’archiviste Henri Affre (1903), tenant compte de l’apport des archives publiques ou privées, des enquêtes ethnographiques et du progrès de la recherche en histoire, en ethnologie, en linguistique ou en archéologie, l’auteur a publié dans le Bulletin du Cercle Généalogique du Rouergue une série d’études sur les usages de ce pays. Les premiers chapitres, revus et augmentés, ont été réunis en 2012 en un volume. Ce second volume qui rassemble 29 chapitres et présente et analyse des centaines de mots environ sur des thèmes aussi divers que la famille, la vie humaine, les pactes pastoraux, les droits et usages collectifs, les actes et prérogatives des autorités (institutions de paix, péages et leudes, le commerce du sel, les banalités des fours et des moulins, les épaves, le service seigneurial), les feux de la Saint Jean, les charmes et les conjurations… Un riche glossaire récapitule les notions et les mots abordés dans les deux volumes.

L’auteur : Jean Delmas a été directeur des Archives départementales de l’Aveyron, conservateur du Musée du Rouergue et membre de la Commission du Patrimoine ethnologique au Ministère de la Culture.

Commande de l’ouvrage :
« Mœurs et coutumes du Rouergue, vocabulaires des institutions », tome 2,
Format 16 x 24cm, 332 pages, index, illustrations.
Pour le prix de 12 euros l’exemplaire (+ 8 euros de frais d’envoi, si nécessaire)
A retourner avec votre règlement au :
Cercle généalogique du Rouergue
25 avenue Victor Hugo-12000 RODEZ

Réunion de l’Antenne Ile-de-France

Publié par Le C.G.R. Le 11 juin 2014 AJOUTER UN COMMENTAIRE

ornoirA la réunion de l’Antenne Ile-de-France du Cercle généalogique du Rouergue du 14 juin 2014, Jean-Claude Streicher ancien journaliste dans la presse technologique et industrielle, présentera une conférence sur le thème : Un Rouergat, Antoine Le Bel, pionnier de l’or noir en Basse Alsace.

Pechelbronn en Basse-Alsace est le berceau de l’industrie pétrolière française. Son exploitation avait débuté en 1741. Antoine Le Bel, son repreneur en 1761, a jusqu’ici passé pour un parpaillot des environs de Toulouse. Jean Claude Streicher prouve qu’il est au contraire rouergat, originaire de St-Sernin-sur-Rance. Dans son ouvrage sur Les Pionniers de l’Or noir de Pechelbronn, il est le premier à détailler les circonstances fort particulières de sa prise de contrôle. Personnage hors pair, Antoine Le Bel a pris pied en Alsace du nord tout en restant parisien, comme officier des finances du comte d’Artois. Outre la seigneurie de Schoenenbourg, près de Pechelbronn, il acquit celle de La Molière près de St-Sernin. Ses descendants posséderont et dirigeront sa mine pendant trois générations. Joseph Achille Le Bel, le dernier de la lignée (+ 1930), a manqué de peu le Prix Nobel de chimie pour avoir découvert l’asymétrie des molécules de carbone

Outre Les Pionniers de l’Or noir de Pechelbronn (Strasbourg, 2011, 415 p.), Jean Calude Streicher est également l’auteur de Boussingault (1802-1887) au Pechelbronn et au Liebfrauenberg. Reconstitution d’une Révolution agronomique (Colmar, 2013, 245 p.), de « G. C. H. Rosentritt (1760-1846). Déboires et revanches du directeur de la saline nationale de Soultz-sous-Forêts » (Barr, 2913, 295 p.), de « Onze généraux alsaciens et Vichy (Barr, 2014, 188 p.) et de Le général Huntziger, l' »Alsacien » du maréchal Pétain, (Colmar, 2014, 239 p.).

Il prévoit de publier l’an prochain, avec le concours du Musée français du pétrole de Merkwiller-Pechelbronn, une biographie de Joseph Achille Le Bel, le chimiste.

Réunion de l’Antenne Ile-de-France

Publié par Le C.G.R. Le 13 mai 2014 AJOUTER UN COMMENTAIRE

Comme tous les mois, l’Antenne Ile-de-France du Cercle Généalogique du Rouergue se réunira ce samedi 17 mai 2014 à Paris (voir adresse et horaires ici). 

boudouLe samedi 17 mai 2014, Monique Rabaud présentera une conférence ayant pour thème : le poète rouergat, Jean Raymond BOUDOU (1916-1999). Né à Villefranche-de-Rouergue, il reçoit en 1951 le Prix Lutèce, puis publie son premier recueil de poèmes en 1954 « Le clocher de mon cœur ». Il s’installe de longues années au Canada où il enseigne, anime des émissions culturelles à la radio et s’investit à l’Alliance Française dont il devient, après en avoir été le Secrétaire, le Président. Pour son livre de poésies « L’éternité est une femme », il reçoit le Prix International des Amitiés Françaises en 1993.

Le CGR à Lagny-sur-Marne le 26 avril

Publié par Le C.G.R. Le 18 avril 2014 AJOUTER UN COMMENTAIRE

Affiche Inter-Cercles 2014Le Cercle Généalogique du Rouergue sera présent à la rencontre « A la recherche de vos ancêtres » organisée par le Cercle Généalogique de la Brie, à Lagny-sur-Marne.

le samedi 26 avril 2014 de 10h00 à 18h00
.

Cette rencontre se tiendra dans la salle « Le Totem », 6 avenue André Malraux, à Lagny-sur-Marne

Entrée gratuite

1200 visiteurs au Salon de Millau

Publié par Le C.G.R. Le 15 avril 2014 AJOUTER UN COMMENTAIRE

CapturePour sa première édition, le Salon de la généalogie a rencontré un franc succès. Plus de 1200 visiteurs se sont succédé tout le week-end, à la salle des fêtes. Aveyronnais de naissance ou d’adoption, ils étaient nombreux à être venus chercher leurs racines auprès de spécialistes de la discipline.

32 exposants venus de l’Aveyron et des départements limitrophes avaient répondu présents à l’invitation des cercles généalogiques de l’Aveyron et du Rouergue.

Une base de données de 3 400 000 actes…au total des deux cercles.

«Nous avons décidé de mutualiser nos compétences pour offrir aux visiteurs un panel d’informations, le plus large possible. Nous disposons d’une base de données de 3 400 000 actes au total des deux cercles et nous nous appuyons sur les cercles généalogiques des autres départements. Cela permet de remonter pour la majorité des gens leur généalogie à 1700 et pour les familles nobles ou certains cas particuliers autour de 1500», expliquent Patrick Ozanne et Josianne Rossignol, respectivement présidents du Cercle généalogique de l’Aveyron et du Rouergue.

En plus des exposants venus de Lozère, du Gard, de l’Hérault ou encore du Tarn, deux stands invitaient à rechercher ses ancêtres beaucoup plus loin. Ainsi, on aura pu se trouver un aïeul au Maghreb ou encore en Pologne.

Cette initiative, qui a trouvé son public, sera reconduite l’an prochain à Rodez.

Une fratrie passionnée par la Grande Guerre

Rechercher ses ancêtres, c’est aussi vouloir comprendre un peu de leur vécu. C’est pourquoi le Salon de la généalogie avait invité John et Alexandre. Ces deux frères sont de véritables passionnés de militariat des Première et Seconde Guerre mondiales. «J’ai commencé, il y a dix ans, à collectionner tous les objets touchants à ces deux guerres. Une passion qui me vient sans doute de mon grand-père qui est général. Toute l’année, je chine, je rencontre d’autres collectionneurs ou des particuliers pour acquérir de nouveaux objets. C’est très divers, ça va de l’uniforme à l’artisanat de tranchée», explique John.

Le grand frère, installé dans les gorges du Tarn, aime transmettre et ne tarit pas d’anecdotes et de récit historique sur cette période. Il a déjà d’ailleurs effectué plusieurs interventions auprès des scolaires pour donner un «aspect plus vivant à ce qui est enseigné dans les manuels d’histoires».

C’est une collection d’une centaine d’objets qui a été exposée pour le salon. Briquets, obus, uniformes, casques et armement, de quoi faire ouvrir grands les yeux aux petits comme aux grands.

La Dépêche du Midi – 15 avril 2014

Le salon généalogique de l’Aveyron

Publié par Le C.G.R. Le 3 avril 2014 AJOUTER UN COMMENTAIRE

Affiche_salon_2014_A4_v2Nous y sommes presque, après de longs mois de préparation, le « Salon Généalogique de l’Aveyron », est pour très bientôt.

C’est en effet les samedi 12 et dimanche 13 avril prochain, qu’il se tiendra, à la salle des fêtes du Parc de la Victoire de Millau. Organisé en étroite collaboration entre le Cercle Généalogique de l’Aveyron et le Cercle Généalogique du Rouergue, la première édition accueillera 32 participants, (vous en trouverez la liste à la fin de cet article) que vous pourrez rencontrer de 10h00 à 18h00.

Le thème du salon est « Les Aveyronnais dans la guerre ». De nombreuses généalogies seront exposées :

  • L’époque napoléonienne
    Jean Baptiste Solignac, général et baron de l’Empire
    David Loubière, officier d’infanterie
    André Montet, sergent major.
  • Guerre de 1870
    Notice sur les morts du canton de Millau
  • La guerre de 14/18
    Jules Lucien Miquel, pilote d’avion
    Jules Paul Victor Fabry, élève pilote d’avion
    Pierre Jean Galtier, pilote d’avion
    Léo Jules Joseph Cros, curé, capitaine
    Charles Marie André Ginisty, Évêque de Verdun, initiateur de l’ossuaire de Douaumont
    Noël Edouard Marie Joseph vicomte de Curières de Castelnau, général d’Armée.

Exposition de matériel militaire par deux collectionneurs.

Chaque visiteur se verra remettre en cadeau un arbre généalogique.

Le samedi 12 avril, à partir de 18h00, vous pourrez assister à trois conférences :

  • Des soldats Aveyronnais dans la tourmente » par Jean Yves Bou.
  • Conséquences de la guerre sur l’agriculture Aveyronnaise » par Gérard Bonnafis.
  • Généalogie et santé » par Gandha Condroyer

En marge de cette manifestation, nous organisons une grande tombola gratuite, dotée de 1 200 € de lots.

Alors que le temps soit beau, ou un peu moins, prenez le temps de venir nous rendre visite, afin que ce salon soit une réussite, merci d’avance et à bientôt.

Liste des participants du Salon Généalogique de l’Aveyron

Associations Généalogiques :

Cercle Généalogique de l’Aveyron
Cercle Généalogique du Rouergue
APROGEMERE Généalogie Cantal
Association des généalogistes Aigoual – Cévennes
Association Généalogique du Clermontais
Association Rouergue – Pigüé
Généalogie Algérie Maroc Tunisie
Généalogie en Corrèze
Cercle Généalogique Gard-Lozère
Cercle Généalogique de Languedoc
Association d’Histoire et de Généalogie de Saint Jean du Bruel
Racines Ardéchoises
Le Fil d’Ariane

Généalogistes professionnels :

GénéaPologne (Philippe Christol)
Etude généalogique S2CF (Stéphane Cosson)
CDF Généalogie (Frédéric Deleuze)

Autres :

Patrimòni (Journal du patrimoine de l’Aveyron et de ses voisins)
Passion Généalogie (Générama)
Votre nom, votre histoire (Onomastique) Georges Dimeglio
GeneaPrint (L’imprimerie au service de votre généalogie)
Editions Associatives Clapas
Psychogénéalogie (Gandha Condroyer)
Exposition de matériel militaire et de souvenirs de famille.

Auteurs :

Jean Pierre Henri AZEMA
Jean Pierre BENEZET
Philippe CHRISTOL
Roger LAJOIE-MAZENC
Marc VAISSIERE

Sociétés historique et patrimoniale :

Archives Départementales de l’Aveyron
Sauvegarde du Rouergue (uniquement le samedi)
Société des lettres de l’Aveyron
Société d’études Millavoise

Réunion de l’Antenne Ile-de-France

Publié par Le C.G.R. Le 3 avril 2014 AJOUTER UN COMMENTAIRE

Comme tous les mois, l’Antenne Ile-de-France du Cercle Généalogique du Rouergue se réunira ce samedi 5 avril 2014 à Paris (voir adresse et horaires ici). 

Le 5 avril 2014, l’antenne Ile-de-France du Cercle Généalogique du Rouergue accueillera Juliette Dumasy-Rabineau, agrégée d’histoire, diplômée de Sciences Po, membre du Laboratoire de médiévistique occidentale de Paris (LAMOP) et maître de conférences en histoire médiévale à l’Université d’Orléans.

Elle présentera une conférence sur le thème : « Une carte, une société : la baronnie de Sévérac-le-Château à la fin du Moyen Âge ». Le thème de cette communication est issu d’une thèse soutenue en 2008 à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne, elle a reçu le Premier Prix de thèse des Collectivités territoriales et le Prix de thèse du CTHS. Ses travaux portent sur les sociétés rurales et la cartographie locale à la fin du Moyen Age.

DumasyLe feu et le lieu, par Juliette Dumasy
La baronnie de Sévérac-le-Château à la fin du Moyen Age
CTHS Histoire

Prenant pour guide une carte du pays de Sévérac-le-Château au début du XVIe siècle, cet ouvrage est conçu comme un voyage à travers les paysages et les communautés du Rouergue. Doté de riches illustrations, il offre un éclairage inédit sur la morphologie des mas (hameaux) et sur l’architecture des châteaux, églises et demeures qui fondent le réseau de peuplement. Portant le regard à l’intérieur des maisons, il nous invite au coeur des familles-feux en analysant leurs stratégies et leurs pratiques, et pose la question de leur intégration dans les réseaux de solidarité et de pouvoir.
Rares sont les travaux qui proposent une étude approfondie d’un pays d’habitat dispersé à la fin du Moyen Age. Juliette Dumasy donne ici la possibilité de combler cette lacune en révélant la dynamique des rapports sociaux et des relations bourg/hameaux. En écho aux travaux sur l’habitat groupé, elle parvient avec succès à mettre en avant l’existence d’un modèle d’organisation économique et sociale propre aux terres de mas.

Conférence et paléographie à Rodez

Publié par Le C.G.R. Le 31 mars 2014 AJOUTER UN COMMENTAIRE

Le Cercle Généalogique du Rouergue organise dans la salle de conférence du Centre Culturel, 25 avenue Victor Hugo à Rodez, le mercredi 2 avril 2014 de 14h30 à 15h30 un cours de paléographie.

Le thème de ce cours sera : « Les entrées seigneuriales »

9782862535593FSCe cours sera suivi de 15h30 à 17h00 d’une conférence présentée par Serène Delmas et Jean Delmas

« L’Aveyron. Cent lieux pour les curieux »

Les lieux insolites, les sites sortant de l’ordinaire, les concentrations de monuments remarquables ne manquent pas en Aveyron, jadis province de Rouergue.

Beaucoup de ces sites sont très connus et figurent dans tous les guides qui sont consacrés à l’Aveyron. Aussi les auteurs ont-ils privilégié des sites, des monuments ou des histoires moins connus, mais aussi extraordinaires, propres à attirer ceux qui sont curieux de découvrir l’âme de ce pays : Sauveterre, la bastide où se fabriquait au Moyen-Age un couteau qui se vendait jusqu’aux foires de Genève, la grange monastique des Bourines et ses porcheries, les plus belles du Midi, sinon de France, les dessins du jeune Toulouse-Lautrec sur un mur du château du Bosc, l’empreinte ou pesada du cheval de saint Georges, le café que fréquenta Antonin Artaud lors de son séjour à Rodez, un musée dédié au scaphandre… au milieu des terres, le dernier reinage ,dit de la Saint Fleuret, à Estaing, Mayrinhac ou l’église aux 600 reliquaires, le pilori de Millau et son terrible avertissement « GUARA QUE FARAS » (Prends garde à ce que tu feras !), la statue de Louis XVI, trois fois décapitée, le tombeau de la fille de Lord Byron. Autant de lieux, autant d’histoires, belles et curieuses…

Enter the video embed code here. Remember to change the size to 310 x 250 in the embed code.