Friday, July 21, 2017
branches

CHANSONS de SOLDATS 1914-1918

Publié par Le C.G.R. Le 13 avril 2017 AJOUTER UN COMMENTAIRE

Le Cercle Généalogique du Rouergue vous invite,
le mercredi 19 avril 2017 à 14 h 00, à une conférence, « Chansons de soldats 1914-1918 », présentée par Louis Codomié.

L. Codomié, Aveyronnais originaire  de Durenque, né en 1933, docteur es sciences de l’Université de Paris en 1972, a gravi tous les échelons de la carrière universitaire jusqu’au poste de professeur titulaire de l’Université de Perpignan. Il a dirigé un laboratoire de recherche en biologie et microbiologie et a publié 71 articles dans des revues nationales et internationales.

Il a pris sa retraite à Durenque, le village de ses parents.  Sa fibre de chercheur est restée toujours aussi vive.  Il ne lui était pas possible de poursuivre des recherches en sciences à Durenque ne possédant pas de laboratoire sur place. Il a donc pensé tout naturellement à s’intéresser à l’histoire de son village. Il a d’abord publié un livre sur les deux dernières guerres mondiales, sur la résistance en Aveyron, intitulé ‘’Témoignage pour que tu n’oublies pas’’ paru en 2009. Il a publié un livre intitulé Jacques François Loiseleur Deslongschamps, ingénieur géographe du roi Louis XV  (1747-1843). Jacques François Loiseleur Deslongschamps  est venu s’installer au Vitarel de Durenque pour lever la carte de France de Cassini. Il se trouve que  cet ingénieur géographe a vécu de 1774 à 1808 au hameau du Vitarel proche de son lieu d’habitation actuelle. Ensuite il a publié un complément d’information sur Deslongschamps à la Société des Lettres sciences et arts de l’Aveyron dont il était membre. Cet article se trouve à la page 73 dans  un recueil  de publications  paru en 2013 dans Etudes aveyronnaises .

Conférence  : «  Chansons de guerre 14-18 »

Après avoir fait une brève introduction sur les causes de la guerre de 14-18, sur le déroulement de la guerre jusqu’à la victoire de nos armées, nous chanterons quelques chansons de guerre que les soldats ont créées au front ou en captivité sur des airs populaires.

 A- Chansons de guerre créées au front par les Poilus :

1 Le pont de Minaucourt (Marne), une chanson sur l’air de Sous les ponts de Paris au cours d’une des batailles de la Marne en février 1915.

2- Menils les Hurulus (Marne), une chanson  sur l’air de Sous les ponts de Paris au cours d’une autre bataille de la Marne en juillet 1915.

3- La chanson de Craonne, une chanson créée au cours de la bataille du chemin des Dames.

 B- Chansons  de guerre créées par les prisonniers de guerre au camp  d’Hamelin en Basse Saxe (Allemagne) en août 1915 :

1- Haut les cœurs, une chanson sur l’air de la Paimpolaise.

2- Les prisonniers de guerre au travail sur l’air de Souris noire (1913).

3- Le vent de la terre sur un air non cité.

4- Les colis du prisonnier sur l’air de Mariette (1911).

 C –  Nous terminerons par la chanson de la Madelon  créée par Bach  le 19 mars 1914 pour les  soldats au service militaire (durée 3 ans depuis le 7 août 1913)

Cette conférence sera suivie, à 15h30, du cours de paléographie, proposé par M. Alain Venturini :

« Les notaires et les baux ruraux »

Entrée libre

Salle des conférences – Centre culturel, 25 avenue Victor Hugo, 12000 Rodez

HISTOIRE d’ONET l’EGLISE

Publié par Le C.G.R. Le 12 avril 2017 AJOUTER UN COMMENTAIRE

L’ « HISTOIRE d’ONET l’EGLISE, commune de SEBAZAC-CONCOURÈS, un village coupé en deux pendant plus de 80 ans »

est le nouveau roman de Gérard BONNAFIS.

Quand l’Assemblée Constituante vote la loi du 14 décembre 1789 qui crée les communes puis quand le roi Louis XVI prend l’ordonnance du le 23 septembre 1791 qui définit la levée des plans des futures communes, on est loin d’imaginer les conséquences que ces décisions auront pour nos territoires ruraux et en particulier pour le village d’Onet l’Eglise.

Quand le géomètre expert, accompagné des nouveaux maires des communes de Salles la Source et de Sébazac, dessinera la ligne de séparation de ces deux communes, cette ligne passera devant l’église et partagera le village en deux.

On leur avait dit que cela ne servirait qu’à faciliter la collecte des nouveaux impôts, alors pourquoi pas !

Le village était déjà coupé en deux depuis plusieurs siècles car deux seigneuries se partageaient ce territoire et la limite passait déjà devant l’église.

Du côté Ouest, on trouvait la seigneurie des Ondes et celle des De La Tour de Salles Comtaux dont la partie touchant le village d’Onet l’Eglise sera cédée aux Frères Jacobins de Rodez qui sont déjà présents sur quelques terres depuis 1390.

Du côté Est, on trouvait la seigneurie de Moret dont une partie sera appelée seigneurie de Cadayrac, Onet et Gajac qu’Isabelle de Senneterre vendra, en 1678 aux Pères Chartreux de Rodez. Les Pères Chartreux de Rodez étaient déjà présents sur quelques fiefs depuis 1547.

Ces ordres religieux seront dépossédés de leurs biens à la Révolution française.

Cette séparation sera plus tard à l’origine de discussions interminables entre les deux municipalités au sujet de l’arrivée du chemin de fer, la réparation des fontaines et abreuvoirs, la réparation de l’église et de son presbytère, le déplacement du cimetière et la création de l’école.

Il faudra attendre le 1er janvier 1976 pour que le village d’Onet l’Eglise retrouve son unité et qu’il soit dans sa totalité dans la commune de Sébazac – Concourès.

Le prix du livre est de 30 euros plus 8 euros de frais d’envoi (si nécessaire)

Commander à Gérard Bonnafis, 12, rue Beauregard, 12740: Sébazac

Mail: mg.bonnafis@sfr.fr – té l: 05.65.46.98.15.

 

Les PERLES BLEUES du PAYS d’OLT

Publié par Le C.G.R. Le 12 avril 2017 1 COMMENTAIRE

Les perles bleues du pays d’Olt

Ce roman est une invitation au voyage dans une petite partie du nord Aveyron. Nous suivons le parcours aérien d’Alice, pèlerine sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Partie sur la route pour « se vider la tête », elle vit finalement une aventure humaine extraordinaire. Ce pèlerinage, « quête sacrée » pour certains, sera pour elle son passeport vers l’Amour et l’amitié.

De par son attachement à sa terre natale, l’Aveyron, M. C. Couderc entraîne le lecteur à découvrir des panoramas et paysages aux couleurs chatoyantes et un patrimoine témoin de l’existence d’hommes et de femmes de caractère qui vivent sur les pentes abruptes du lot, une vie ponctuée d’histoires, d’anecdotes, de légendes et de poésies…

L’auteure, Marie Claude COUDERC, est mariée, retraitée, généalogiste et passionnée d’histoire. La passion est le maître mot dans la conduite de sa vie. Diplômée d’une école de commerce, elle a débuté sur les routes sinueuses du Cantal et du nord Aveyron comme commerciale puis  terminé sa carrière comme assistante de direction dans la grande distribution à Toulouse. Ce roman, au terreau quelque peu intimiste, fait suite à son investissement au sein du Foyer Rural de Golinhac, où  elle a animé la section PATRIMOINE pendant quelques années.

Le roman est disponible au centre culturel Leclerc à Onet le château (dédicace prévue le samedi 15 avril à partir de 14H) et à la Maison du Livre à Rodez (dédicace prévue le samedi 20 mai de 10H à 13H).

Les « AUTRES ACTES » des NOTAIRES

Publié par Le C.G.R. Le 25 mars 2017 AJOUTER UN COMMENTAIRE

Jérôme Malhache est généalogiste professionnel. Il collabore régulièrement à la Revue française de généalogie et y anime des sessions de formation. Conférencier, il est l’auteur du guide de recherche « Retrouver un ancêtre soldat de la Révolution ou de l’Empire ». 
Il présentera, au cours de la réunion de l’antenne Ile de France du CGR du 1er avril 2017, une conférence sur le thème :

Les « autres actes » des notaires.

Quand les généalogistes s’attaquent aux archives notariales ils ont le plus souvent en ligne de mire des contrats de mariage ou des inventaires après décès. Ce sont bien entendu des documents essentiels à la reconstitution de l’histoire des familles. Mais la richesse des fonds notariaux ne se limite pas à ces catégories d’actes. Dans des temps où la seule voie pour formaliser et authentifier une convention est le recours au notaire, ces archives nous parlent aussi de projets commerciaux, de liens professionnels et de bien d’autres choses.

Cette conférence dont l’ACCÈS est LIBRE et GRATUITest précédée d’un exercice de paléographie et d’informations généalogiques ou historiques. Elle aura lieu

le samedi 1er avril 2017 (9 h 30 – 12 00 h)

Espace Maurice Solignac, 1er étage

44, rue Gabriel Lamé, 75012 PARIS.

(métro Cour Saint-Emilion)

logosalonaveyron

4e SALON GÉNÉALOGIQUE ET HISTORIQUE DE L’AVEYRON

.Le 4e Salon généalogique et historique de l’Aveyron co-organisé par le Cercle Généalogique du Rouergue et le Cercle Généalogique de l’Aveyron se tiendra à Rodez, Salle des fêtes les 8 et 9 avril 2017. ACCÈS LIBRE ET GRATUIT. Vous serez accueillis par de nombreux exposants et auteurs régionaux. Vous pourrez assister à des conférences et découvrir les expositions sur deux thèmes principaux.

LES EXPOSANTS :

CERCLE GÉNÉALOGIQUE du ROUERGUE (Aveyron)

CERCLE GÉNÉALOGIQUE de l’AVEYRON (Aveyron)

La PETITE LIBRAIRIE du CERCLE GÉNÉALOGIQUE du ROUERGUE

LIBRAIRIE du CERCLE GÉNÉALOGIQUE de l’AVEYRON

APROGEMERE (Cantal)

ARCHIVES DÉPARTEMENTALES de L’AVEYRON

ARFHA (Lot)

ARGEA (Aveyron)

ASSOCIATION des PRISONNIERS de GUERRE de l’AVEYRON, Raymond Chayriguès Président

AU FIL de L’ARBRE (Mes Aïeux)

CARTOCLUB12

CHAMPOLLION

CLIC ARCHIVES

COMITÉ de RODEZ du SOUVENIR FRANÇAIS, Vincent Besombes Président

CONDROYER Jérôme et Gandha

EGMT (Midi-Pyrénées)

GénéaLANILLE

GénéALLEMAGNE 

GÉNÉALOGIE en CORREZE (Corrèze)

GénéaPOLOGNE

GénéaPRIME et CDIP

LARA (Ardèche)

Le RAMURIER

SAUVEGARDE du ROUERGUE

SOCIÉTÉ des ARTS LETTRES de L’AVEYRON

LES AUTEURS :

 ANGILELLA-SCOT Myriam

AZEMA Jean Pierre Henri

CARCENAC Reine

CARCENAC Yves

COSTE André

GARRIC Yves

GUIBERT Dominique

LAJOIE-MAZENC Roger (samedi uniquement)

LOMBARD Michel

MALET André et DURRIEU Jakie

VAISSIERE Marc

LES EXPOSITIONS :

Les métiers de nos aïeux

Quelques métiers rares

Les femmes dans la guerre 14-18

« Mannequins » guerre 14-18

LES CONFÉRENCES :

SAMEDI 8 AVRIL 2017

11h00 : Philippe CHRISTOL, « Les dossiers d’étrangers aux Archives Départementales ».

14h30 : André ROMIGUIERE, « Les bateliers du Lot ».

15h30 : André COSTE, « La vida dins un vilatjòt occitan a la Bèla Epòca (1895-1910), (La vie dans un petit village occitan à la Belle Epoque (1895-1910) ».

DIMANCHE 9 AVRIL 2017

11H00 : Jean-Pierre Henri AZEMA, « Les mécaniciens monteurs de moulins. Artisans de la modernité économiques des moulins du Rouergue ».

14H30 : Michel COMBY, « l’accident de chemin de fer de Saint-Michel-de-Maurienne ».

15H30 : Dominique GUIBERT, « Les gentilshommes verriers du Rouergue ».

NOUS VOUS ATTENDONS !

pour plus d’informations, consulter le site du salon : http//:salongenealogiqueaveyron.org

Le Cercle Généalogique du Rouergue vous invite, le mercredi 22 mars 2017 à 14 h 00, à une conférence, « Burons et buronniers : pourquoi tant de nostalgie », présentée par Yves Garric.

1 100 buronniers sur l’Aubrac à l’orée du XXème siècle. Plus que 130 en 1964. Les deux derniers burons sur le plateau ont tout à peine franchi le cap de l’an 2000. Avant que la page ne soit définitivement tournée, Yves Garric avait recueilli les témoignages des derniers survivants de la longue tradition buronnière, livrant à la nostalgie des générations actuelles « Paroles de burons », un livre considéré par les « hommes de montagne » eux-mêmes comme l’ouvrage le plus vrai et le mieux documenté sur la question.

Vous avez dit : « nostalgie » ? En même temps qu’il nous livrera le fruit de son travail en profondeur sur l’Aubrac, Yves Garric tentera d’expliquer pourquoi les burons continuent à tant nous fasciner aujourd’hui. Ce sera tout le thème de la conférence qu’il donnera…

Cette conférence sera suivie, à 15h30, du cours de paléographie, proposé par M. Alain Venturini :

« Les notaires et les baux ruraux »

Entrée libre

Salle des conférences – Centre culturel, 25 avenue Victor Hugo, 12000 Rodez

Le 18 mars 2017, le Cercle Généalogique du Rouergue

sera présent et aura le plaisir de vous accueillir sur son stand de 10h à 18h à Claye-Souilly (77) :

pour la Journée Généalogique  « A la recherche de vos ancêtres »

organisée par le Cercle Généalogique de La Brie.

Rendez-vous à la salle « Planète Oxygène ».

Entrée gratuite.

 

Yves Carcenac vient de publier

« Rodez au XX° siècle en 30 dates mémorables »

(Editions La Maison du Livre – 224 pages – 18 illustrations photos – 19,50 €)

  • 17 juillet 1910 : la municipalité inaugure le musée Denys-Puech.
  • 4 avril 1936 : Henri Bourdon est guillotiné, impasse des Capucins.
  • 20 août 1944 : deux jours après sa Libération, Rodez pleure les 30 fusillés de Sainte-Radegonde.
  • 3 juin 1951 : 22 madones du Rouergue défilent dans les rues de la vieille cité.
  • 21 septembre 1961 : voici le général de Gaulle !
  • 14 juillet 1972 : défilé monstre contre l’extension du camp du Larzac.
  • 11 juillet 1984 : pour la première fois, le Tour de France fait étape au chef-lieu…

Quelques journées, parmi les 30 « dates mémorables » racontées dans ce livre, qui constitue un condensé de la chronique ruthénoise du siècle dernier. Le récit s’articule autour de dix thèmes couvrant tous les aspects de la vie de la ville – des journées historiques aux festivités, en passant par la politique nationale et locale, l’administration, l’activité économique et sociale, la justice et les faits divers, la culture, la religion et le sport.

Un ouvrage de référence, documenté, vivant et parfois pittoresque, qui va enrichir la bibliothèque des Aveyronnais amoureux de leur département.

L’auteur : Yves Carcenac, né à Rodez en 1942, ancien haut fonctionnaire, a publié de nombreuses œuvres littéraires et historiques. Membre de la Société des Lettres de l’Aveyron, du Cercle généalogique du Rouergue et de la Commission Culture de la FNA 12, il a notamment écrit la biographie d’Henri Carcenac et de Louis Oustry, deux grands républicains aveyronnais du XIX° siècle.

1910-1920 l’Occitanie entre guerre et paix

Publié par Le C.G.R. Le 23 février 2017 AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
André COSTE, occitan par immersion, présentera, au cours de la réunion de l’antenne Ile de France du CGR du 4 mars 2017, une conférence :

« 1910­-1920,  l’Occitanie entre guerre et paix »

Le thème de la conférence est la vie en Occitanie entre 1910 et 1920, avec la guerre à la fois lointaine et omniprésente. Il parlera de la vie quotidienne dans le Tarn mais nous nous transporterons aussi sur le front d’Argonne, entre la Champagne pouilleuse et Verdun, sur la bute de Vauquois. A Vauquois où naquit un avatar de la guerre des tranchées : la guerre des mines.

Cette conférence dont l’ACCÈS est LIBRE et GRATUITest précédée d’un exercice de paléographie et d’informations généalogiques ou historiques. Elle aura lieu

le samedi 4 mars 2017 (9 h 30 – 12 00 h)

Espace Maurice Solignac, 1er étage

44, rue Gabriel Lamé, 75012 PARIS.

(métro Cour Saint-Emilion)

Possibilité de déjeuner en groupe, inscription à 10 h dans l’Espace Maurice Solignac.

Sous le ciel du midi -Tome 2 – Les années rouges

Publié par Le C.G.R. Le 23 février 2017 1 COMMENTAIRE

André Coste, dans le premier tome de son ouvrage : « Sous le Ciel du Midi – La belle époque« ,  nous fait découvrir la vie de la campagne tarnaise dans les années 1900. Le deuxième tome « Sous le Ciel du Midi – Les années rouges » décrit la vie en Occitanie entre 1910 et 1920, avec la guerre à la fois lointaine et omniprésente.

Les deux ouvrages sont en Occitan et en Français.

André Coste propose, le 4 mars, dans le cadre des réunions de l’antenne Ile de France du Cercle généalogique du Rouergue, une conférence dont le thème s’inspire du tome II de son ouvrage.

 

Enter the video embed code here. Remember to change the size to 310 x 250 in the embed code.