Wednesday, March 29, 2017
branches

Salon de Généalogie de Brie-Comte-Robert

Publié par Le C.G.R. Le 28 janvier 2017 AJOUTER UN COMMENTAIRE

Le Cercle généalogique du Rouergue sera présent aux :

13es PORTES OUVERTES sur la GENEALOGIE,

organisées à Brie-Comte-Robert, les 4 et 5 février 2017.

Salle des fêtes : le Safran, avenue Victor Hugo,

Brie-Comte-Robert

de 10 h à 18 h

Entrée gratuite

Nombreux exposants et des conférences.

 

SIGILLOGRAPHIE ROUERGATE

Publié par Le C.G.R. Le 19 janvier 2017 AJOUTER UN COMMENTAIRE

Le CGR publie l’ouvrage, en deux volumes, de Pierre Hocquellet : Sigillograhie Rouergate 001 réduit

« La Sigillographie rouergate »

(recueil inconographique et descriptif de sceaux et de cachets).

Souscription jusqu’au 15 mars 2017 : 40 Euros (ensuite 45 Euros).

Le bon de commande avec des détails et les modalités de souscription est téléchargeable ici.

Bulletin n° 99 du CGR, janvier 2017

Publié par Le C.G.R. Le 19 janvier 2017 AJOUTER UN COMMENTAIRE

Le bulletin N° 99 (janvier 2017) du Cercle Généalogique du RouergueCouverture cercle 99-1 réduite a été envoyé aux abonnés, début janvier 2017.

Vous y trouverez :

  • La liste des nouveaux adhérents et les changements d’adresse
  • Les dates à retenir
  • Le compte-rendu du CA d’octobre 2016 et les CR de l’Antenne Ile-de-France et des Salons
  • Quelques particularités de la terre d’Aubin au XVIIIe siècle par J. Delmas
  • Presse locale ancienne et généalogie par J.-L. Vernhes
  • Les fermiers des granges monastiques par J. Fages
  • 1914-1918. Il y a 100 ans : les monuments aux morts par M. Luxembourg
  • Du Rouergue et des Rouergats par J. Delmas
  • Relevé pour vous par E. Méjane et J. Poulet
  • Entraide : Questions-Réponses

et en en cahier central :

La Famille GUIRBALDY de Ceyrac par P. Cote.

 

L’ACTUALITE DE NAPOLÉON

Publié par Le C.G.R. Le 11 janvier 2017 AJOUTER UN COMMENTAIRE

Le Cercle Généalogique du Rouergue organiseconference-rodez-01-2017-affiche-reduite

le mercredi 18 janvier 2017 à 14h00, une conférence présentée par Monsieur JOEL TIXIER (Préfet Honoraire)

Napoléon a, pour nos contemporains qui le placent parmi les plus grands hommes français, le visage de conquérant et de chef de guerre (Les grognards, la Grande Armée…). Image qui ne retient qu’un aspect du personnage qui fut l’un des bâtisseurs de la France moderne.

Code civil, Conseil d’Etat, Cour de Cassation, Banque de France, sont quelques-unes des institutions qu’il a créées et qui continuent de structurer notre organisation administrative. Mais au-delà de ces institutions cet homme a aussi profondément marqué notre mentalité et la perception que les français ont du pouvoir et de l’Etat.

 Si bien que l’on peut parler de « l’actualité de Napoléon ».

 Monsieur Joël Tixier est né à Bordeaux. Il réside à Rodez de 1951 à 1963, où il est revenu pour vivre sa retraite. Il est diplômé de Sciences Politiques et d’Etudes Supérieures de Droit Public et ancien élève de l’E.N.A. Parmi ses nombreuses fonctions que nous n’énumérerons pas ici, nous retiendrons ses différentes nominations en tant que Préfet. Il est Préfet honoraire depuis 2010. Il est officier de la Légion d’Honneur et officier de l’Ordre National du Mérite.

Actuellement, profitant de sa retraite, il est administrateur d’associations et fondations d’utilité publique.

Cette conférence sera suivie, à 15h30, du cours de paléographie, proposé par M. Alain Venturini :

« Les notaires et les contrats de mariage »

Entrée libre

Dans le cadre de la réunion de l’antenne Ile de France du CGR, le 7 janvier 2017,marion-7-1-2016-affiche6-reduite Roger MARION, présentera une conférence sur le thème :

La lutte antiterroriste –

Les coulisses des grandes affaires

Né à Castres (81), Aveyronnais de coeur, Roger Marion est un haut fonctionnaire de la police nationale.

Il s’est illustré par l’arrestation des membres du réseau terroriste du groupe islamique armé ainsi que par l’identification et l’arrestation du commando ayant assassiné le Préfet Claude Erignac. Homme de terrain , il est nommé en 1999, Directeur Central adjoint chargé des affaires criminelles à la Direction Centrale de la Police Judiciaire. Il est nommé, en 2002,  Préfet délégué à la sécurité et à la défense auprès du Préfet de la zone sud à Marseille puis de la zone nord à Lille. Il est appelé en 2006 à l’Inspection Générale de l’Administration où il est chargé de missions sur la sécurité.

En 2007, il publie son premier ouvrage, « On m’appelle Eagle Four« . Préfet honoraire depuis 2013, il publie un second ouvrage « Raisons d’Etat », qu’il a annoncé comme étant « une réelle protestation« .

Présenté et reconnu comme un « grand flic« , il revendique son appartenance à la « famille des hommes de terrain plutôt qu’à celle des hommes de couloirs« .

Cette conférence dont l’ACCÈS est LIBRE et GRATUIT, est précédée d’un exercice de paléographie et d’informations généalogiques ou historiques. Elle aura lieu

le samedi 7 janvier 2017 (9 h 30 – 12 00 h)

Espace Maurice Solignac, 1er étage

44, rue Gabriel Lamé, 75012 PARIS.

(métro Cour Saint-Emilion)

Possibilité de déjeuner en groupe, inscription à 10 h dans l’Espace Maurice Solignac.

Deux ouvrages de Roger MARION

Publié par Le C.G.R. Le 1 janvier 2017 AJOUTER UN COMMENTAIRE

Né à Castres (Tarn), Aveyronnais de coeur, Roger Marion est l’auteur de deux marion1-siteouvrages, présentés le 7 janvier 2017, lors de sa conférence  proposée dans le cadre des réunions de l’Antenne IDF du CGR.

Préfet honoraire depuis 2013, « considéré comme un « grand »flic, il a occupé les plus hautes fonctions au sein de la police judiciaire. »

Le premier de ses livres, intitulé  « On m’appelle Eagle Four« , co-écrit avec Francis Zamponi (journaliste et romancier spécialiste de la police), publié en 2007, « retrace son parcours de policier,  il revient sur les grandes affaires qui ont ponctué sa carrière » dont les basques de l’ETA et l’affaire Érignac.

marion-livre-2-siteDans le second, publié en 2013, « au coeur de la lutte antiterroriste, il dévoile enfin les coulisses des grandes affaires ». L’ouvrage, intitulé « Raisons d’Etat », est « une réelle protestation. En trente ans d’exercice, la raison d’Etat, les déplorables querelles de personnalités et de services n’ont cessé de fragiliser certaines enquêtes, au mépris de l’intérêt général ».

BONNE ANNEE 2017

Publié par Le C.G.R. Le 24 décembre 2016 AJOUTER UN COMMENTAIRE

voeux-2017-image-reduiteLe Cercle généalogique du Rouergue vous souhaite une très bonne nouvelle année, réussite dans vos recherches d’ancêtres et une bonne santé. 

Courant janvier 2017, la nouvelle base de données dite des « actes notariés » sera mise en ligne. Elle sera accessible, uniquement, aux adhérents du CGR à jour de leur cotisation.

Certains adhérents n’ont pas encore renouvelé leur cotisation pour 2017, ni leur abonnement à notre bulletin, il est encore temps. Nous comptons sur vous pour le faire, dans les meilleurs délais afin de faciliter la gestion par nos bénévoles. Si le CGR n’a pas reçu votre cotisation avant le 6 janvier 2017, le bulletin du premier trimestre 2017 ne sera pas systématiquement envoyé.

Le formulaire d’adhésion et d’abonnement au bulletin est téléchargeable ici.

Imprimez le et envoyez le au

Cercle généalogique du Rouergue

25 avenue Victor Hugo, 12000 Rodez.

(Les adhésions ne sont pas prises en ligne)

 

 

 

QUI A VOLÉ MON « PATOIS » ?,

Publié par Le C.G.R. Le 8 décembre 2016 AJOUTER UN COMMENTAIRE

Le Cercle Généalogique du Rouergue organise

le mercredi 14 décembre 2016 à 14h00, une conférence :conference-m-lafon-19-11-2016-reduite

Qui a volé mon « patois » ? l’épopée scolaire aveyronnaise d’une langue proscrite

par Michel LAFON
Salle de conférence, centre culturel

25 avenue Victor Hugo, 12000 RODEZ

Qui a volé mon « patois » ? C’est le titre du livre que présente Michel Lafon, ancien instituteur aveyronnais. Il nous entraîne sur les chemins de l’école dans ses rapports tumultueux et parfois violents avec la langue occitane. A l’aide d’exemples précis, l’entreprise d’éradication de la langue du peuple est mise à nu : rôle des pouvoirs successifs, des institutions scolaires, des inspecteurs et enseignants, de l’Eglise, des politiques de la presse, répression à l’égard des écoliers locuteurs en « patois », rien n’est laissé dans l’ombre.

A l’heure où notre région porte le nom d’Occitanie, son livre que de nombreux et prestigieux dessinateurs de presse français et étrangers ont ilustré, ne peut laisser personne indifférent et permettra d’engager une riche discussion.

Instituteur originaire de Saint-Affrique, à la retraite, Michel Lafon, reprend le chemin de l’Université des Lettres Paul Valéry de Montpellier et entreprend des études d’occitan. Sa thèse de Doctorat s’intitule : « L’occitan et l’école en Aveyron : de l’interdit à l’apprentissage ».

Il a joint ses activités professionnelles aux responsabilités citoyennes : élu conseiller municipal dans les communes du Monastère-sous-Rodez (1977-1983), de Rodez (1983-1989), de Salmiech (1989-1995), puis à Montpellier (1995-2001) avec délégation aux langues et cultures régionales.

Cette conférence sera suivie, à 15h30, du cours de paléographie, proposé par M. Alain Venturini :

« Les notaires et les contrats de mariage »

Entrée libre

QUAND LES VITRAUX RACONTENT LA GRANDE GUERRE

Publié par Le C.G.R. Le 5 décembre 2016 AJOUTER UN COMMENTAIRE


10-12-2016-vitrauxJean Claude LESCURE
, professeur des Universités en histoire contemporaine à l’Université des Chênes, Cergy-Pontoise (Val d’Oise), propose une conférence sur la représentation sur les vitraux de la Grande-Guerre et de ses victimes.

Nombreuses sont les églises en France dont au moins un vitrail rappelle le souvenir des combats, des victimes ou des familles. On peut aussi en trouver dans des cimetières, des écoles ou des mairies.

En Aveyron, la cathédrale de Rodez possède deux vitraux commémoratifs. D’autres églises ou chapelles rouergates en abritent mais nos regards ne les remarquent pas.

Jean Claude Lescure vous fera découvrir leur histoire, les représentations selon les régions et l’art créatif des verriers.

Cette conférence dont l’ACCÈS est LIBRE et GRATUIT, est précédée d’un exercice de paléographie et d’informations généalogiques ou historiques. Elle aura lieu

le samedi 10 décembre 2016 (9 h 30 – 12 00 h)

Espace Maurice Solignac, 1er étage

44, rue Gabriel Lamé, 75012 PARIS.

(métro Cour Saint-Emilion)

Possibilité de déjeuner en groupe, inscription à 10 h dans l’Espace Maurice Solignac.

« L’ÂNE DE GLOIRE »

Publié par Le C.G.R. Le 11 novembre 2016 AJOUTER UN COMMENTAIRE

Raymond BOISSY, originaire de Corrèze,livre-anes-couverture-1 fondateur de l’Association Nationale des Amis des Ânes (A.D.A.D.A.), a publié un ouvrage consacré aux ânes  « mobilisés » pendant la Guerre 14-18 :

« L’âne de gloire – Cheminement vers l’autre voie sacrée de VERDUN »

« C’est à la suite de divers passages à la radio ou la télévision que des anciens combattants de 14-18 lui écrivent pour lui dire l’admiration et la reconnaissance qu’ils ont pour les ânes, sans lesquels ils n’auraient pu tenir le front de Verdun. »livre-ane-couverture-4

« Boissy n’a pas voulu que ses témoignages se perdent car tous les acteurs sont décédés. »

« Il s’est fait un devoir d’écrire ce livre. »

L’A.D.A.D.A., représentée par Stéphane Pezant participera à la conférence de l’Antenne IDF du CGR, le 19 novembre 2016.

Enter the video embed code here. Remember to change the size to 310 x 250 in the embed code.