Monday, July 16, 2018
branches

Michel Lombard publiera prochainement un nouvel ouvrage :

Nos jeunes années, les fifties.

Ce livre de plus de 200 pages, en noir et blanc, illustré de photos de ce temps-là et format 15×22, paraîtra au printemps 2018.

Il est bien destiné à tous les lecteurs, de tous les âges. Les grands y retrouveront, peut-être, un monde au sein duquel ils ont vécu, celui des années 1950. Peut-être… car en consultant quelques copains de l’époque, donc de ma génération, je me suis rendu compte, pour certains, que bon nombre de leurs souvenirs s’étaient estompés.

D’autres, nés un peu plus tard, se souviendront, sans doute partiellement, de ce qu’on leur contait dans la famille, sur cette période-là. Les plus jeunes, enfin, découvriront comment nous vivions cette époque épique : la vie rythmée par l’Église.

La vie à la maison familiale, à la ferme, à l’école primaire et au  village. Les congés payés, la vie culturelle, les grands faits divers, les guerres de Corée, d’Indochine, de Suez et d’Algérie, le service militaire, les blousons noirs, le poujadisme, les inventions qui changèrent le quotidien, les transports, les sources d’énergie et bien d’autres choses encore…

Un authentique travail d’ethnologue sérieux, mais parfois aussi un tantinet badin… En 1950, la deuxième Guerre mondiale était terminée. Les tickets de rationnement n’avaient plus cours. Les progrès techniques allaient modeler un autre monde.

Malgré la douloureuse guerre d’Algérie, dans l’Hexagone, nous savourions le goût de la fête dans une liberté retrouvée. Comme la vie était belle dans cette douce France enfin (presque) apaisée. C’étaient les Fifties !

SUJETS TRAITÉS dans le livre « NOS BELLES ANNÉES » (au 20 novembre 2017), agrémentés de photos dont beaucoup de l’époque

AVANT, ÉTAIT-CE PIRE OU MEILLEUR ? (introduction)

L’ANNÉE 1950 : Le temps – Les événements du monde et de France

LES PRÉSIDENTS DE LA FRANCE

LA VALSE DES GOUVERNEMENTS

L’ÉGLISE ET LE VATICAN L’INFLUENCE DE L’ÉGLISE EN FRANCE

LA VIE À LA MAISON FAMILIALE LA VIE À LA FERME LA VIE À L’ÉCOLE PRIMAIRE

LA VIE AU VILLAGE LES TENTATIONS DE LA MÉNAGÈRE (inventions et modernismes)

AMOURS ET DÉSILLUSIONS (Les unions en ce temps-là)

LES TENTATIONS ENFANTINES (Les bonbons de l’époque)

LES CONGÉS PAYÉS (et les vacances)

LA VIE CULTURELLE (Chanteurs, cinéma, théâtre, bd, littérature, télé, radio)

MÉFAITS ET FAITS DIVERS (Assassinat du ministre Chevallier, le pain empoisonné de Pont-St-Esprit, Marie Besnard, Dominici, Marie Poupard, Anne-Marie Pélissier, le curé d’Uruffe, les amants de Blois, l’accident des 24 heures du Mans, le barrage de Malpasset, l’attentat de l’Observatoire.)

LA FRÉNÉSIE DES SOUCOUPES VOLANTES

LES GUERRES DE LA FRANCE (La Corée, l’Indochine, Suez et l’Algérie)

LE SERVICE MILITAIRE (et le conseil de révision)

LA PÉTOCHE DES BLOUSONS NOIRS

LE SÉISME DU POUJADISME

LES PRÊTRES CÉLÈBRES (Chanoine Kir, Abbé Pierre et le Père Duval)

LES INVENTIONS QUI CHANGÈRENT LE MONDE LES TRANSPORTS (Le train, le trolley et le tramway, l’autobus des campagnes, le métro, le fluvial, les avions, le réseau routier)

LES ENGINS MOTORISÉS (Les tracteurs, les autos, les motos, les scooters, les mobylettes)

LES SOURCES D’ÉNERGIE (Le charbon, le gaz, les barrages, la marée-motricité, le nucléaire, l’éolien)

RETOUR CHEZ NOUS : CONCLUSION

Si vous êtes intéressé par cet ouvrage, pour souscrire suivez le lien en cliquant ici

 

L’Antenne Ile-de-France propose le samedi 16 décembre  2017, une conférence :

« La peine de mort aux assises de l’Aveyron (1811 – 1981) ».

Né à Rodez en 1942, inspecteur général honoraire des Affaires sociales, Yves Carcenac se consacre désormais à l’écriture. Il a publié 8 ouvrages (romans, nouvelles, biographies de républicains du XIX° siècle, histoire locale), ainsi que 4 « polars loufoques » écrits à quatre mains avec Reine, son  épouse, elle aussi ruthénoise.

En 2017, la Maison du Livre à Rodez a édité son dernier ouvrage : Rodez au XX° siècle en 30 dates mémorables (voir couverture ci-contre), qui constitue un condensé des grands événements de l’Aveyron et de son chef-lieu au cours du siècle dernier.

Dans le prolongement de ce travail, Yves Carcenac a entrepris des recherches sur « la peine de mort aux Assises de l’Aveyron ». Couvrant la période qui va de l’installation de la cour d’assises en septembre 1811 à l’abrogation de la peine de mort en 1981, cette étude constitue la première analyse exhaustive de la peine capitale en Aveyron. La conférence en donnera les principaux résultats et évoquera certaines grandes affaires criminelles sanctionnées par  l’exécution des condamnés.

Rappelons qu’Yves Carcenac est, notamment, membre du CGR, de la Société des Lettres de l’Aveyron et de la Commission Culture de la Fédération nationale des amicales aveyronnaises.

Cette conférence dont l’ACCÈS est LIBRE et GRATUIT.

 Elle aura lieu

le samedi 16 décembre 2017 (9 h 30 – 12 00 h)

Espace Maurice Solignac, 1er étage

44, rue Gabriel Lamé, 75012 PARIS.

(métro Cour Saint-Emilion)

Michel Pinault historien, professeur agrégé et docteur ès Lettres de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne, vient de publier :

Emile BOREL, une carrière intellectuelle sous la IIIe République

« Emile Borel (1871-1956) fut un très grand mathématicien. Il a ouvert de nombreuses voies nouvelles en théorie des fonctions, théorie des ensembles, calcul des probabilités et statistique, physique mathématique. Son esprit innovant l’a conduit à prendre une part importante dans les débats scientifiques et philosophiques de son temps. Réformateur et homme d’action, il a été publiciste et parlementaire, persuadé que le radicalisme politique conduirait la société française au « progrès ». Cet universitaire ambitieux pensait que les savants avaient vocation à façonner la société ».

Vous pouvez commander cet ouvrage directement à votre libraire habituel ou sur le site internet des éditions l’harmattan :: http://editions-harmattan.fr

Le Cercle Généalogique du Rouergue vous invite,
le mercredi 22 novembre 2017
à 14 h 00, à une conférence, « Les Moulins fortifiés du Sud de la France », présentée par Jean-Pierre AZÉMA.

Les moulins fortifiés sont très rares et semblent être une spécialité de la France méridionale.

Leur apparition commence au XIIIe siècle et s’étend jusqu’au XVe siècle. Pour l’heure leur recensement complet n’est pas achevé, mais on en dénombre tout de même plus de 50.  Deux régions se détachent par leur nombre et la qualité de leurs bâtiments : la Gironde et le littoral languedocien. Certains se présentent comme de magnifiques châteaux, avec machicoulis, tours, etc. Beaucoup d’autres ont des éléments fortifiés beaucoup plus discrets, comme de simples archères. Malheureusement, hormis quelques sites protégés au titre des monuments historiques, ce patrimoine est encore trop mal connu et non protégé. Beaucoup de moulins sont menacés de disparition, de ruine. Il y a urgence à étudier en profondeur ce sujet et à donner à ces constructions surprenantes un avenir durable.

Jean-Pierre Henri. AZEMA, Consultant-Expert, Auteur-Conférencier, est spécialiste du « Patrimoine industriel et des moulins » et de « l’Histoire des rivières et de l’énergie ».

Il est : Docteur en Géographie, diplômé de l’université Paris IV-Sorbonne-CNAM et Chercheur associé au Laboratoire Framespa CNRS/UMR 5136, Université Toulouse Jean Jaurès.

Ses coordonnées : Moulin de la Tannerie. Cayrac-le-Bas, 12150 sévérac-le-Château

courriel : jph.azema@wanadoo.fr

Photo illustrant l’annonce : © Crédit JPH Azéma.

Saint-Paul-de-Mauchiens, Moulin de Roquemengarde sur le fleuve Hérault.

Cette conférence sera suivie, à 15h30, du cours de paléographie, proposé par M. Alain Venturini :

« Les documents judiciaires »

Entrée libre

Salle des conférences – Centre culturel, 25 avenue Victor Hugo, 12000 Rodez

Cotisation 2018

Publié par Le C.G.R. Le 15 novembre 2017 AJOUTER UN COMMENTAIRE

Nous voici bientôt en fin d’année, l’appel à cotisation pour l’année 2018 va être prochainement lancé.

Nous vous rappelons qu’à l’Assemblée Générale du 2 juillet 2016 à Entraygues, une augmentation du  montant de l’adhésion et de l’abonnement au bulletin du CGR, pour l’année 2017, a été votée, comme suit :

Adhésion simple :   12 Euros (permet l’accès à la nouvelle base de données dite des relevé des actes notariés).

Abonnement au bulletin :   25 Euros (l’abonnement au bulletin ne permet pas l’accès à cette  nouvelle base de données).

Adhésion + abonnement au bulletin : 30 Euros (permet l’accès à cette nouvelle base de données).

Ce nouveau tarif n’a pas été appliqué à 2017,  le CGR ayant considéré que la base incluant les relevés des actes notariés n’était pas suffisamment fournie. Cette augmentation a donc été reportée à 2018.

Le Formulaire d’adhésion et d’abonnement au Bulletin du Cercle est téléchargeable ici.

Imprimez-le, et retournez le avec votre règlement par chèque à l’adresse suivante :

Cercle Généalogique du Rouergue
25 avenue Victor Hugo
12000 RODEZ

Nous ne prenons pas d’adhésion en ligne.

L’Antenne Ile-de-France propose le samedi 18 novembre 2017, une conférence :

« L’accident de chemin de fer de Saint-Michel-de-Maurienne en décembre 1917 » présentée par Michel Comby, administrateur du CGR.

Dans la nuit du 12 au 13 décembre 1917 un train de permissionnaires revenant du front italien déraille à St-Michel-de-Maurienne, il y aura 435 morts. Cet accident est toujours le plus grave des chemins de fer français. Parmi ces morts il y avait sept aveyronnais.

Après un rappel historique des principaux événements de la guerre 14-18 et des trains de permissionnaires, il détaillera la composition du train, l’accident, les suites de l’accident, la procédure judiciaire et terminera par le lieu de mémoire.

Il donnera des informations sur le parcours militaire de chacune des victimes aveyronnaises.

Illustration  : photo prise lors du déblaiement des voies.

Il est possible de se procurer le compte-rendu de cette conférence déjà présentée à Rodez en avril 2017, lors du Salon Généalogique et Historique de l’Aveyron, dans le bulletin n° 102 d’octobre 2017 du CGR.

Cette conférence dont l’ACCÈS est LIBRE et GRATUIT.

 Elle aura lieu

le samedi 14 octobre 2017 (9 h 30 – 12 00 h)

Espace Maurice Solignac, 1er étage

44, rue Gabriel Lamé, 75012 PARIS.

(métro Cour Saint-Emilion)

Le Cercle Généalogique du Rouergue sera présent aux « Journées de la Généalogie à Toulouse » organisées par l’Entraide Généalogique du Midi Toulousain.

Rendez-vous :

le samedi 11 novembre 2017 de 14 h à 18 h 30 et le dimanche 12 novembre 2017 de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h.

Centre culturel de Fontaine-Lestang

59 rue Vestrepain, Toulouse.

Entrée libre et gratuite.

Le bulletin N° 102 (octobre 2017) du Cercle Généalogique du Rouergue a été envoyé aux abonnés, début octobre  2017.

Vous y trouverez :

  • Liste des nouveaux adhérents.
  • Dates à retenir.
  • Compte-rendu de l’Assemblée générale du 1er juillet 2017 à Capdenac-gare.
  • « Las Medecinas des chevaux, enseignées à un maréchal », manuscrit en occitan (Capdenac, fin XVe – début XVIe siècle).
  • Presse locale ancienne et généalogie (4e partie), l’Aveyron républicain 1882-1914.
  • La justice en Rouergue : les aventures de Jean-Henri de Manhac (1er épisode).
  • 1914/1918. Il y a 100 ans. Sept Aveyronnais décédés dans l’accident de chemin de fer de Saint-Michel-de-Maurienne dans la nuit du 12 au 13 décembre 1917.
  • Du Rouergue et des Rouergats.
  • Relevé pour vous.
  • Entraide : Questions-Réponses.
  • Blasonnements.
  • Formulaire : Questions et Adhésion.

et en cahier central :

La famille Dalmas, de Sauveterre par Jean-Louis Dega.

Ouverture d’une exposition peu commune des archives départementales de l’Aveyron et des services culturels du département : De la Plume au Caractère : Histoire de Livres.

Revenons au commencement…

L’association des amis du musée Soulages propose la première Biennale du livre d’artiste : Art’in Folio, L’Art se livre en Aveyron. La médiathèque départementale de l’Aveyron, possédant une magnifique collection de livre d’artistes, en est l’invitée d’honneur.

A côté de cela, l’association est venue à la rencontre des Archives départementales, se souvenant d’une belle exposition que nous avions montée : Les Cisterciens en Rouergue.  Ils souhaitaient que nous la remontrions une fois encore. Or, autant que faire se peut, nous ne reproduisons jamais deux fois la même exposition. Aussitôt, le personnel des archives a fait travailler ses petites cellules grises afin d’imaginer une manifestation nouvelle, enracinée dans ses missions historiques… tout en développant ses branches vers des perspectives nouvelles.

Ainsi est née le projet d’une exposition retraçant l’histoire des livres, des origines du papier au numérique, des incunables aux livres d’artistes.

Forts de cela, nous avons fait appel à tous nos partenaires.

Aveyron Culture a mis à notre disposition la Galerie Sainte-Catherine, parfaitement située au cœur de Rodez. La Médiathèque municipale nous a présenté des manuscrits, des incunables et post-incunables de leurs collections patrimoniales si riches, la bibliothèque interuniversitaire de Montpellier (et plus précisément la section de Médecine) nous a fait l’honneur de nous prêter trois pièces précieuses de leurs fonds. Les musées départementaux nous ont ouvert les portes de leurs réserves, foisonnant d’outils et de machines d’époque !

La médiathèque départementale, bien entendu, nous offre le plaisir des yeux avec une partie de leur collection qui est à l’honneur pour cette biennale.

Enfin, nous-mêmes avons sorti de nos fonds patrimoniaux et plus précisément de notre bibliothèque d’archives, des documents tout aussi précieux qu’intéressants pour l’histoire de notre ville, de notre département, de notre région…

Pour couronner cette manifestation en marge de la Biennale, une plasticienne du livre, Mathilde Poulanges, crée à notre demande, une pièce unique à partir de documents éliminés des archives.

Le but d’un tel projet, aussi colossal qu’évident, est de démontrer à tous que les Archives départementales sont en mesure de créer du « neuf » avec de l’ancien. De prouver que notre institution est ouverte à toutes et à tous, petits et grands. C’est de montrer que les archives ne sont pas un lieu plein de poussière.

Après tout, les archives sont le passé qui permet de créer l’avenir.

En parallèle de l’exposition, les archives font intervenir trois artisans d’art qui feront découvrir leurs métiers au grand public au travers d’ateliers ludiques, en comité restreint et gratuitement (sur réservation).

Mme Aline Bonafoux, enlumineuse en Haute-Garonne, vous initiera à cet art. Vous pouvez découvrir son travail sur le site http://enluminure-montpellier.fr/index.html

Avec M. Xavier Piton, professionnel en Aveyron, vous pourrez vous essayer à la calligraphie. Découvrez son travail sur son site http://atelier-calligraphie.fr/

  1. Marco Macheda, relieur professionnel en Aveyron, vous initiera à son travail. Découvrez son travail sur son site http://www.pleincuir-reliurelivre.fr/

 

En ajout à cette manifestation culturelle retraçant l’histoire de la fabrication d’un livre jusqu’à sa métamorphose en objet d’art, trois ateliers sont proposés gratuitement au public : enluminure, calligraphie et reliure. Ce sont trois artisans d’art de la région qui viendront les animer, présenter leurs techniques et vous y initier : Aline BONAFOUX (enluminure), Marco MACHEDA (Reliure et restauration) et Xavier PITON (calligraphie).

Les places sont limitées pour plus de facilité et sur des plages horaires définies hors ouverture au public.

L’exposition aura lieu du 04/11 au 23/12 à la Galerie Sainte-Catherine (place Eugène Raynaldy, Rodez). Elle sera ouverte au public les mercredi et samedi matins de 10h à 13h et les vendredi après-midis de 14h à 17h.

Renseignements sur http://archives.aveyron.fr/actualites/exposition-a-decouvrir-de-la-plume-au-caractere-histoire-de-livres-13/n:6

Réservation aux ateliers à l’adresse mail dad@aveyron.fr

Venez nombreux !

(Information communiquée par les Archives départementales de l’Aveyron)

Les Amis du musée Soulages organisent  Art’in Folio – première biennale du livre d’artiste en Aveyron

Elle se tiendra à Rodez, les 4 et 5 novembre, précisément à la salle des fêtes

27 exposants arriveront de toute la France et de l’étrangers (Belgique, Canada) et vous présenteront leur travail : éditeurs, graveurs, illustrateurs, relieurs, plasticiens, collectifs d’artistes, tous créateurs passionnés et amoureux du livre original, singulier ou d’exception. Celle-ci a pour objectifs de permettre au grand public de découvrir toutes les facettes de la création d’un livre d’artiste et, aux amateurs d’art, de satisfaire leur désir, leur goût de la belle ouvrage.

Art’In folio, c’est également de multiples partenariats : 

Action pédagogique

Les élèves des classes d’art du Lycée Foch et du Lycée François d’Estaing, accompagnés par leurs professeurs Yolande Cruchaudet et Marielle Tronc et guidés par Laurent Nicolaï, – Atelier D’Estampe Nicolaï – ADN ont réalisé des livres d’artistes dont ils montreront sur place le processus de création.

Nos partenaires publics et privés

  • Le Conseil Départemental de l’Aveyron, avec le concours de la Médiathèque et des Archives Départementales, met à disposition sa riche collection de livres d’artistes avec une sélection d’ouvrages contenant, notamment, un livre des Editions Trames « Ode à Saint Pétersbourg »texte de Frédéric Jacques Temple, lithographie de Pierre Soulages.
  • La Galerie Sainte Catherine est également présente avec une exposition « De la plume au Caractère – Histoire de livres » qui se tiendra du 4 novembre au 23 décembre 2017.
  • La Ville de Rodez et, particulièrement, la Médiathèque municipale qui exposera les livres de Jean Paul Ruiz du 12 octobre au 4 novembre 2017.
  • L’Agglomération du Grand Rodez en partenariat et sous l’égide de l’équipe du Musée Soulages qui présentera une conférence Bernard Dufour, le livre et les multiples, le 14 décembre à l’auditorium du musée Soulages.
  • La Menuiserie accueillera, durant le mois de novembre 2017, une exposition « Images de lettres et de l’être » d’André Verret, dessins originaux des couvertures de la collection Folio chez Gallimard.

Nos mécènes et sponsors 

Nous remercions très sincèrement l’ensemble de nos mécènes qui ont été sensibles à la dimension culturelle de ce projet : Sas Benech, Etablissement Braley, Café Bras, Cafés Richard, Cave Ruthène, Citroën – C12 automobile, Qualit-immo, Maison Bras, Ruban Bleu voyages, Thomas Cook.

Pour les Amis du Musée

Le Président

Bernard CAYZAC

Enter the video embed code here. Remember to change the size to 310 x 250 in the embed code.