Wednesday, September 3, 2014

Decazeville, Une histoire d’hommes II

Posté par Le C.G.R. On novembre - 19 - 2013 2 COMMENTS

Decazeville, Une histoire d’hommes  II – 1940-1970
Pierre Poujol

decazeville01Cet ouvrage revient sur une période de trente années de l’histoire de Decazeville. Comme on a pu parler de l’Année terrible, on pourrait évoquer ici, des Temps terribles !

Le régime de Vichy chasse la République en même temps que les républicains et fait régner la loi de l’occupant. C’est le régime de l’arbitraire où tous les opposants sont traités de la même façon et la plupart, surtout les communistes, dirigés vers des camps.

La Libération voit, au plan national, le rétablissement de la République, le tassement des socialistes et l’essor du parti communiste. Pourtant, localement, c’est Paul Ramadier qui retrouve son poste de maire. Il va le rester jusqu’en 1959 où il fait l’élection de trop. René Rouquette lui succède. Unanimement apprécié, même par ses adversaires, il est confronté aux grèves de 1961-1962, qui débouchent sur la fermeture à terme de l’exploitation minière, car rien n’y fait et le Gouvernement reste sourd aux demandes, légitimes, que présentent les mineurs et toute la population.

Avec son équipe municipale René Rouquette s’attèle avec succès à la tâche. Mais ce n’est pas si facile de « tourner la page charbonnière » !

http://pierrepoujol.com/

Réunion de l’Antenne Ile-de-France

Posté par Le C.G.R. On novembre - 13 - 2013 ADD COMMENTS

LouisOustry-Couv1eComme tous les mois, l’Antenne Ile-de-France du Cercle Généalogique du Rouergue se réunira ce samedi 16 novembre 2013 à Paris (voir adresse et horaires ici).

Lors de cette réunion, Yves Carcenac, présentera une conférence sur le thème :

Louis Oustry, du proscrit de l’Empire au préfet de la république”

Louis Oustry, journaliste, avocat et préfet, dont il vient de publier la biographie sous le titre : Louis Oustry (1822-1888) – Du proscrit de l’Empire au préfet de la République

L’Aubrac et Conques sur ARTE

Posté par Le C.G.R. On novembre - 13 - 2013 6 COMMENTS

La chaine ARTE dans le cadre de son émission 360°-GEO consacrera son émission à l’Aubrac et à Conques le samedi 30 novembre 2013 à 20h00.

« AUBRAC, des bergers et des moines »
Un film de Maja Dielhenn

Durée : 52 minutes
Rediffusion : Le dimanche 1er décembre à 13h20
Le dimanche 7 décembre à 9h45

Pendant l’hiver, la terre de l’Aubrac, située dans le sud-ouest du Massif central, est désolée. Mais, l’été, c’est une verdoyante prairie regorgeant d’herbes et de fleurs où se régalent des milliers de bovins de la race Aubrac. La flore d’altitude est aussi une source d’inspiration quotidienne pour deux cuisiniers étoilés de renommée mondiale, Michel et Sébastien Bras, qui attirent les gourmets dans la pittoresque localité de Laguiole. La météo incertaine de cette contrée en a longtemps fait une des étapes les plus redoutées du chemin de Compostelle. 360°-GÉO a passé un été à sillonner les pâturages de l’Aubrac.
Site ARTE

Arte_360°-GEO_5_AUBRAC_fabrication du fromage au buron de Camejane_redimensionnerLa chaine de télévision Franco-Allemande Arte a annoncé la date de diffusion du film « Aubrac, des bergers et des moines » réalisé en mai et juin 2013 par Maja Dielhenn et son équipe de reportage. Cette émission sera diffusée en France le samedi 30 novembre à 20h00.

Les habitants de l’Aubrac avaient remarqué la présence de l’équipe de télévision d’Arte pendant 14 jours, allant à la rencontre des éleveurs en race Aubrac, des buronniers et aubraciens.

Maja Dielhenn et ses techniciens ont suivi le troupeau de Philippe Boubal en transhumance avec ses vaches Aubrac. La pluie, puis la neige et enfin le soleil retrouvé ont rythmé la marche du troupeau jusqu’à son paturage d’estive sur la montagne du Pesquié. Philippe Boubal nous fait partager sa passion pour l’élevage et sa race de vache préférée : la vache Aubrac

Maja Dielhenn a voulu également rendre hommage à cette nature si particulière de l’Aubrac qui façonne les hommes de ce territoire. La réalisatrice est allée à Laguiole, à la rencontre de Michel et Sébastien Bras, chefs étoilés réputés, pour comprendre leur approche si particulière du territoire et de sa flore qui les font entrer en création pour retranscrire leurs émotions au travers d’une cuisine inventive qui met en avant les fleurs qui les environnent.

Du 25 mai au 13 octobre, la famille Ramon, pratique la traite des vaches à l’estive, fabrique sa fourme d’Aubrac au buron, sert l’aligot, plat symbolique de la convivialité aveyronnaise. Le choix délibéré de maintenir une activité de traite traditionnelle à la main est le fruit d’une mure décision, la volonté de perpétuer le message délivré par leurs ancêtres. Le respect de la nature et la passion du métier entraine une relation intense avec le troupeau. Maja Dielhenn nous fait partager cette atmosphère si particulière faite de travail intense et de silences ponctués par les sonnailles du troupeau.

L’équipe d’Arte a également suivi Christian LEMASSON, photographe et ethnographe, à la rencontre des buronniers, pour son prochain ouvrage sur l’Aubrac.

C’est l’implantation d’un ordre religieux militaire au Moyen Age sur l’Aubrac, pour protéger et secourir les pèlerins, qui a façonné le paysage. Sous l’influence des moines, le désert vert est devenu une terre d’estive pour les vaches Aubrac. L’Aubrac est parcouru par le Chemin de Saint-Jacques, classé au Patrimoine de l’humanité. Au monastère d’Aubrac, les pèlerins étaient accueillis par les moines. Conques est une étape importante sur la voie qui mène à Compostelle. Les moines accueillent toute personne sur le Chemin. Agnostiques ou croyants, tous ceux qui expérimentent le chemin sortent grandis par cette expérience. L’Aubrac parcouru à pied ne laisse pas indemne et reste une terre d’aventure humaine. Maja Dielhenn et son équipe sont allés à la rencontre de ces pèlerins d’aujourd’hui et de la Communauté des Prémontrés, à Conques, qui les reçoit.

Un très beau film, qui laisse le temps de s’installer dans une nature préservée avec des êtres humains authentiques, des paysages aux horizons infinis, pour partager un instant contemplatif.

Blocage de la base de données ?

Posté par Le C.G.R. On novembre - 6 - 2013 2 COMMENTS

 

La base de données du Cercle Généalogique du Rouergue réalisée à partir des relevés systématiques des registres est en accès libre et gratuit depuis toujours.

Nous sommes heureux de son succès (plus de 4,3 millions de pages vues sur 12 mois), mais nous voulons aussi protéger ces données de toute exploitation commerciale.

Pour éviter une exploitation commerciale et une “aspiration” des données par des robots informatiques, notre base est protégée. Cette protection peut parfois également bloquer des utilisateurs qui ont un usage privé de la base, si ceux-ci consultent beaucoup la base de données.

Ce n’est pas notre but, et si vous avez été bloqués par le système, un simple mail avec une copie du message que vous obtenez quand vous essayez d’utiliser la base de données, et nous débloquerons votre accès.

Cours de paléographie à Rodez

Posté par Le C.G.R. On octobre - 29 - 2013 ADD COMMENTS

BordsdulotLe Cercle Généalogique du Rouergue organise dans la salle de conférence du Centre Culturel, 25 avenue Victor Hugo à Rodez, le mercredi 6 novembre 2013 de 14h30 à 15h30 un cours de paléographie.

Le thème de ce cours sera : “Les droits seigneuriaux”

Ce cours sera suivi de 15h30 à 17h00 d’une conférence présentée par André Romiguière

« La navigation sur le Lot à travers le temps »

André Romiguière président de l’ ATV (L’Association Tourisme de la Vallée du Lot), association qui a pour but de faire partager sa passion du patrimoine de la vallée.

Conteur passionné, André Romiguière vous fera vivre et voyager sur la rivière Lot, avec les « les ribièrlos ».

Il vous contera, la navigation, le commerce, les gabarres l’histoire de la rivière, au cours des siècles avec des anecdotes et un support diapo illustrera ses propos.

Bien utiliser la base de données du CGR

Posté par Le C.G.R. On octobre - 27 - 2013 1 COMMENT

Le Cercle Généalogique du Rouergue a décidé depuis 2008, de mettre à disposition de tous, l’ensemble de ses relevés de registres, de façon totalement gratuite et libre, à travers une base de données.

L’outil utilisé pour gérer cette base de données est le fameux logiciel d’André Delacharlerie : ExpoActes.

Cet outil, outre qu’il facilite la gestion des relevés pour notre association, offre de très nombreuses fonctionnalités, souvent méconnues des utilisateurs.

Afin que vous profitiez complètement de la puissance de cette outil, nous avons réalisé un tutoriel détaillant l’ensemble des fonctions de recherche dans la base de données.

Nul doute qu’une meilleure connaissance de ces possibilités vous permettra d’aller plus loin dans vos recherches.

Le Cercle aux Généalogiques le 10 novembre

Posté par Le C.G.R. On octobre - 25 - 2013 ADD COMMENTS

Le Cercle Généalogique du Rouergue sera présent lors des 2ème “Généalogiques” qui se tiendront le :
.

Dimanche 10 novembre 2013 de 9h30 à 18h00,
dans les Salons de l’Aveyron,
17 rue de l’Aubrac, 75012 Paris
Métro Cour Saint-Emilion (Ligne 14)

.

Programme et renseignements sur http://www.genealogiques.fr

Nous vous y attendons nombreux !!!

Saint-Affrique et ses moulins, J.-P. H. AZEMA

Posté par Le C.G.R. On octobre - 25 - 2013 ADD COMMENTS

Saint-Affrique et ses moulins.
L’eau qui travaille. 12 siècles d’histoire industrielle.
Un nouveau livre de Jean-Pierre Henri AZEMA.

Mise en page 1Voici le premier livre, surprenant, sur l’histoire de la ville de Saint-Affrique. L’histoire globale de cette commune étant immense, l’auteur a choisi de présenter, dans cet ouvrage, l’histoire des lieux et des hommes qui ont animé son économie au fil de l’eau. En effet, moulins, filatures et autres usines, ancrés sur les berges de six rivières et ruisseaux, ont apporté richesse et prospérité à toute une communauté humaine, et à tout un territoire, durant près de 12 siècles.

Fait exceptionnel, la ville a assis son développement industriel sur l’exploitation de la seule énergie hydraulique. Au XVIIIe, XIXe, et XXe siècles des hommes et des femmes de talents, ont accompagné, avec ardeur, la modernité de la commune. La base de données du Cercle Généalogique de l’Aveyron à permis des révélations, sociales, techniques, etc. Fait remarquable, Saint-Affrique est la seule ville du département encore marquée physiquement par cette histoire, et par de nombreux témoignages architecturaux, bien conservés, encore en place.

Fruit d’un travail de près de deux ans, ce livre est un bilan, positif et prospectif, sur le parcours accompli, par l’économie Saint-Affricaine, durant cette longue période. Il comprend deux parties :

  • La première est une présentation de l’histoire économique, sociale, technique, énergétique de Saint-Affrique depuis 1.200 ans.
  • La deuxième présente les 59 moulins et usines recensés à ce jour.

L’ensemble est richement illustré par 351 documents exclusifs, photos actuelles, documents anciens, cartes, croquis et plans d’édifices (en couleur) de l’auteur.

L’auteur
Jean-Pierre Henri AZEMA, est Docteur en géographie, et aménagement du territoire ; diplômé de l’Université Paris IV-Sorbonne et du Conservatoire National des Arts et Métiers.

Il est écrivain, chercheur associé au laboratoire CNRS-Framespa / UMR 5136, Université Toulouse Le Mirail 2. Spécialiste de l’histoire de l’aménagement des cours d’eau et de l’énergie (non fossile), il étudie depuis plus de 30 ans leur empreinte géographique, économique, humaine et technique dans notre environnement. Ce thème est surtout abordé à travers la question de la diversité des moulins et du patrimoine industriel ancrés dans nos territoires.

Issu d’une famille meunière, propriétaire de moulins à eau en Rouergue depuis plus de deux siècles, Jean-Pierre Henri AZEMA s’est beaucoup investi dans le milieu associatif d’étude, de sauvegarde, et de valorisation de ce patrimoine, tant au niveau local, que national et international. Il a fondé et présidé, de 1987 à 2009, l’Association Rouergate des Amis des Moulins (ARAM), membre de la Fédération Des Moulins de France. Il est par ailleurs membre de The International Molinological Society (TIMS) et du CILAC, l’Association française d’étude du patrimoine industriel. Il est l’auteur d’ouvrages de référence sur les moulins et le patrimoine industriel (Bibliographie adressée sur demande).

Réunion de l’Antenne Ile-de-France

Posté par Le C.G.R. On octobre - 2 - 2013 1 COMMENT

image001Comme tous les mois, l’Antenne Ile-de-France du Cercle Généalogique du Rouergue se réunira ce samedi 5 octobrel 2013 à Paris (voir adresse et horaires ici).

Lors de cette réunion, Gilles Bancarel, Président de la Société d’Etude Guillaume-Thomas RAYNAL, présentera une conférence sur le thème :

“Aux origines de la vocation de l’Abbé Raynal : la généalogie”

N’hésitez pas à visiter le site de la Société d’Etude Guillaume-Thomas RAYNAL : http://www.abbe-raynal.org/

Généalogie à Toulouse 12 et 13 octobre

Posté par Le C.G.R. On septembre - 30 - 2013 ADD COMMENTS

Le Cercle Généalogique du Rouergue sera présent cette année aux journées généalogiques de Toulouse organisées par l’Entraide Généalogique du Midi Toulousain

le samedi 12 octobre, de 14h à 18h30
et le dimanche 13 octobre, de 10h à 12h et
de 14h à 18h
au centre culturel de Fontaine-Lestang
59 rue
Vestrepain (M° Fontaine-Lestang) à Toulouse

Nous serons heureux de vous accueillir sur notre stand pour vous aider dans vos recherches sur l’Aveyron.

JNG2013_affiche

Réalisé par website templates