Monday, July 24, 2017
branches

Bulletin du CGR n° 101 (juillet 2017)

Publié par Le C.G.R. Le 19 juillet 2017 AJOUTER UN COMMENTAIRE

Le bulletin N° 101 (juillet 2017) du Cercle Généalogique du Rouergue a été envoyé aux abonnés, début juillet  2017.

Vous y trouverez :

  • Liste des nouveaux adhérents.
  • Dates à retenir.
  • Compte-rendu du CA du 25 février 2017 à Moyrazès.
  • Compte-rendu du 4e salon généalogique et historique de l’Aveyron, 8 et 9 avril 2017.
  • Compte-rendu  de l’Antenne Ile-de-France.
  • Les pierres de foudre et les pierres guérisseuses dans le Rouergue et ses environs.
  • Presse locale ancienne et généalogie (3e partie). Le courrier de l’Aveyron 1870-1939.
  • La justice en Rouergue : Tiré par les cheveux en 1672 aux Sales-Curan.
  • 1914-1918. Il y a 100 ans : Les animaux dans la guerre 14-18.
  • Une identité contestée et une longévité contestable.
  • Du Rouergue et des Rouergats.
  • Relevé pour vous.
  • Entraide : Questions-Réponses.
  • Bon de commande : Pierre Hocquellet/Les Armoiries des Prieurs et Prieures de la confrérie des Pénitents noirs de Villefranche-de-Rouergue
  • Formulaire : Questions et Adhésion.

et en cahier central :

L’aristocratie du Ségala et de ses environs, d’après les actes de la grange cistercienne de Bonnefon (du XIIe au XIVe siècle) par J. Delmas.

Le livre de Pierre HOCQUELLET édité par le Cercle généalogique du Rouergue (CGR) :

« ARMOIRIES des PRIEURS et PRIEURES de la CONFRÉRIE des PÉNITENTS NOIRS de VILLEFRANCHE-de-ROUERGUE ».

est disponible.

Vous pouvez commander cet ouvrage, illustré en couleur, directement auprès du CGR.

Il vous sera également proposé lors de rencontres généalogiques.

Téléchargez le bulletin de commande ici,

Vous vous êtes inscrits avec plusieurs adresses mails

pour recevoir les informations du C.G.R. (par exemple à la fois avec wanadoo et orange, ou le mail de votre lieu de travail et de votre domicile, etc.), de plus un grand nombre d’adresses a été mal orthographié et n’ont pas été annulées,

tout cela bloque le système et interdit l’accès aux nouvelles demandes.

 

Le nombre d’adresses courriels géré par le serveur est important cependant limité.

MERCI de SUPPRIMER vos adresses en doublon ou  mal orthographiées (n’hésitez pas à nous contacter si vous avez un doute sur le nombre d’adresses courriels inscrites à votre nom ou erronées).

Vous trouverez la modalité pour faire cette suppression, en bas de page de la  rubrique « CGR », vous sélectionnez « désinscription », vous saisissez l’E-mail à supprimer et vous validez (voir illustration ci-dessus).

M E R C I  !

Pierre HOCQUELLET, auteur de l’Armorial général du Rouergue,

propose un nouvel ouvrage :

« ARMOIRIES des PRIEURS et PRIEURES de la CONFRÉRIE des PÉNITENTS NOIRS de VILLEFRANCHE-de-ROUERGUE ».

Pour commander cet ouvrage, vous pouvez télécharger le bulletin de commande ici,

Vous aurez aussi la possibilité de l’acheter le jour de l’A. G. du C.G.R., le 1er juillet 2017 à Capdenac.

Les FEMMES pendant la GUERRE 14-18

Publié par Le C.G.R. Le 2 juin 2017 AJOUTER UN COMMENTAIRE

L’antenne Ile de France du CGR propose une conférence en deux rencontres (le 10 juin et le 16 septembre 2017 sur le thème

« Les femmes pendant la guerre 14-18″. 

La conférence du 10 juin se déroulera en deux parties :

  • Danielle Seimandi-Gennat fera un exposé sur : la situation des femmes en 1914, la mobilisation, l’effort de guerre dans l’agriculture et la santé (les autres thèmes seront abordés en septembre).
  • Marie José Chavenon présentera la biographie du Dr Nicole Mangin, seule femme médecin de la Grande Guerre ; elle évoquera la vie de Mme Lyautey (infirmière et maréchale) et de la maréchale Eugénie Pétain.

Cette conférence dont l’ACCÈS est LIBRE et GRATUIT, est précédée d’un exercice de paléographie et d’informations généalogiques ou historiques. Elle aura lieu

le samedi 10 juin 2017 (9 h 30 – 12 00 h)

Espace Maurice Solignac, 1er étage

44, rue Gabriel Lamé, 75012 PARIS.

(métro Cour Saint-Emilion)

Marie José CHAVENON, est auteure de plusieurs publications destinées aux infirmières. « Elle commence l’écriture à la fin de sa carrière paramédicale, avec une orientation vers l’Histoire ». Elle publie plusieurs ouvrages spécialisés dans les biographies de femmes dont :

« Aimée Davout, maréchale et princesse».

« Inès Lyautey, l’infirmière, la maréchale » (bourse historique 2011 – Erckmann-Chatrian). « Inès de Bourgoing, née en 1862 d’un père écuyer de Napoléon III, obtient le diplôme d’infirmière en 1901. Veuve d’un capitaine d’artillerie, elle épouse Lyautey qui devient, 3 ans plus tard, gouverneur du Maroc. Avec la Croix Rouge, elle installe dans le pays un vaste réseau médico-social, laissant aux marocains une vive reconnaissance dont les anciens se souviennent encore aujourd’hui, après son décès en 1953».

« Eugénie H., Mme la maréchale Pétain ». « La psychologie de Pétain mise à jour, friand des honneurs et orgueilleux, mais aussi introverti et manquant de confiance en lui, va trouver son maître dans la relation tumultueuse avec son épouse, perverse narcissique, trouvant là sa victime idéale. Faire plier un homme idolâtré par toute la planète ne pouvait trouver jouissance plus abyssale».

 

« Nicole Mangin.- Seule femme médecin de la Grande Guerre ».

« Féministe, courageuse, indomptable, devint médecin en 1909. Mobilisée en 1914 sous un nom masculin erroné. Elle fut admise à travailler auprès des blessés de la bataille de Verdun, présente sans relâche en salle d’opération, finalement promue médecin-major, puis capitaine ».

 

Marie José Chavenon participera à la conférence sur le thème des « Femmes pendant la Guerre 14-18 » proposée par l’Antenne Ile de France du CGR le samedi 10 juin 2017 à 9h30 – 44, rue Gabriel Lamé, Paris 12e.

Bulletin n° 100 (avril 2017)

Publié par Le C.G.R. Le 1 juin 2017 AJOUTER UN COMMENTAIRE

Le bulletin N° 100 (avril 2017) du Cercle Généalogique du Rouergue a été envoyé aux abonnés, début avril  2017.

Vous y trouverez :

  • La liste des nouveaux adhérents et les changements d’adresse.
  • Les dates à retenir.
  • Les comptes-rendus  de l’Antenne Ile-de-France et des Salons.
  • Quelques particularités de la terre d’Aubin au XVIIIe siècle (2e partie) par J. Delmas
  • Presse locale ancienne et généalogie (2). L’Union catholique 1891-1944, par J.-L. Vernhes
  • La justice en Rouergue : assassinat sur la montagne de Lévésou en 1722 par M. Vaissière.
  • Généalogie d’Henri et Charles Mouly, écrivains occitans par F. Cazals.
  • 1914-1918. Il y a 100 ans : une vie de militaire par A. Goulesque.
  • Du Rouergue et des Rouergats par J. Delmas.
  • Relevé pour vous par E. Méjane et J. Poulet.
  • Entraide : Questions-Réponses.

et en en cahier central :

La Famille (de) NOZIER de Sévérac-l’Eglise par Ch. et E. Layral.

Françoise HUI GALAN, passionnée d’histoire et de généalogie, propose, dans le cadre des réunions de l’antenne Ile de France du CGR, une conférence sur le sculpteur François Victor COGNE ou COIGNET.

François Cogné est natif d’Aubin (Le Gua), son père de Decazeville et ses ancêtres paternels sont originaires de la Loire. Ses ancêtres maternels sont de l’Ouest Aveyron et du Quercy.

 

En 1907, il est élève de Denis Puech. Son œuvre probablement  la plus connue des Franciliens est la statue de Clemenceau, inaugurée en 1932 ; elle est implantée au carrefour des Champs Elysées et de l’Avenue Alexandre III, côté Petit Palais.

Il est le sculpteur officiel de l’Etat français durant la « période Vichy » et l’Occupation.

François COGNE reste, un artiste méconnu du grand public.

Cette conférence dont l’ACCÈS est LIBRE et GRATUIT, est précédée d’un exercice de paléographie et d’informations généalogiques ou historiques. Elle aura lieu

le samedi 13 mai 2017 (9 h 30 – 12 00 h)

Espace Maurice Solignac, 1er étage

44, rue Gabriel Lamé, 75012 PARIS.

(métro Cour Saint-Emilion)

VISITE de ROUEN le 19 MAI 2017

Publié par Le C.G.R. Le 22 avril 2017 AJOUTER UN COMMENTAIRE

La Commission Culture de la Fédération Nationale des Amicales Aveyronnaises,

propose aux adhérents du Cercle Généalogique du Rouergue et à leurs amis, une visite Rouen : le matin visite guidée des quartiers historiques, déjeuner, après-midi visite avec guide-conférencier du Musée des Beaux Arts.

Inscrivez-vous le plus rapidement possible, vous trouverez ici le lien avec le bulletin d’inscription.

(photos Wikipédia)

CHANSONS de SOLDATS 1914-1918

Publié par Le C.G.R. Le 13 avril 2017 AJOUTER UN COMMENTAIRE

Le Cercle Généalogique du Rouergue vous invite,
le mercredi 19 avril 2017 à 14 h 00, à une conférence, « Chansons de soldats 1914-1918 », présentée par Louis Codomié.

L. Codomié, Aveyronnais originaire  de Durenque, né en 1933, docteur es sciences de l’Université de Paris en 1972, a gravi tous les échelons de la carrière universitaire jusqu’au poste de professeur titulaire de l’Université de Perpignan. Il a dirigé un laboratoire de recherche en biologie et microbiologie et a publié 71 articles dans des revues nationales et internationales.

Il a pris sa retraite à Durenque, le village de ses parents.  Sa fibre de chercheur est restée toujours aussi vive.  Il ne lui était pas possible de poursuivre des recherches en sciences à Durenque ne possédant pas de laboratoire sur place. Il a donc pensé tout naturellement à s’intéresser à l’histoire de son village. Il a d’abord publié un livre sur les deux dernières guerres mondiales, sur la résistance en Aveyron, intitulé ‘’Témoignage pour que tu n’oublies pas’’ paru en 2009. Il a publié un livre intitulé Jacques François Loiseleur Deslongschamps, ingénieur géographe du roi Louis XV  (1747-1843). Jacques François Loiseleur Deslongschamps  est venu s’installer au Vitarel de Durenque pour lever la carte de France de Cassini. Il se trouve que  cet ingénieur géographe a vécu de 1774 à 1808 au hameau du Vitarel proche de son lieu d’habitation actuelle. Ensuite il a publié un complément d’information sur Deslongschamps à la Société des Lettres sciences et arts de l’Aveyron dont il était membre. Cet article se trouve à la page 73 dans  un recueil  de publications  paru en 2013 dans Etudes aveyronnaises .

Conférence  : «  Chansons de guerre 14-18 »

Après avoir fait une brève introduction sur les causes de la guerre de 14-18, sur le déroulement de la guerre jusqu’à la victoire de nos armées, nous chanterons quelques chansons de guerre que les soldats ont créées au front ou en captivité sur des airs populaires.

 A- Chansons de guerre créées au front par les Poilus :

1 Le pont de Minaucourt (Marne), une chanson sur l’air de Sous les ponts de Paris au cours d’une des batailles de la Marne en février 1915.

2- Menils les Hurulus (Marne), une chanson  sur l’air de Sous les ponts de Paris au cours d’une autre bataille de la Marne en juillet 1915.

3- La chanson de Craonne, une chanson créée au cours de la bataille du chemin des Dames.

 B- Chansons  de guerre créées par les prisonniers de guerre au camp  d’Hamelin en Basse Saxe (Allemagne) en août 1915 :

1- Haut les cœurs, une chanson sur l’air de la Paimpolaise.

2- Les prisonniers de guerre au travail sur l’air de Souris noire (1913).

3- Le vent de la terre sur un air non cité.

4- Les colis du prisonnier sur l’air de Mariette (1911).

 C –  Nous terminerons par la chanson de la Madelon  créée par Bach  le 19 mars 1914 pour les  soldats au service militaire (durée 3 ans depuis le 7 août 1913)

Cette conférence sera suivie, à 15h30, du cours de paléographie, proposé par M. Alain Venturini :

« Les notaires et les baux ruraux »

Entrée libre

Salle des conférences – Centre culturel, 25 avenue Victor Hugo, 12000 Rodez

Enter the video embed code here. Remember to change the size to 310 x 250 in the embed code.