Wednesday, November 13, 2019
branches

Le Cercle Généalogique du Rouergue –Histoire et généalogie en Aveyron- 

vous invite, à une conférence proposée par M. Thierry SOONCKINDT

« Se soigner dans l’Espalionnais au XVIIIe siècle ».

Titulaire d’un master en langue et littérature anglaise Thierry Soonckindt est instituteur à Montpellier depuis plus de 30 ans. Chercheur en histoire régionale depuis plus de 25 ans, ses centres d’intérêt en histoire concerne la vallée du Lot et l’Aubrac …

 Se soigner au XVIII° siècle avait peu à voir avec la médecine d’aujourd’hui.

Pour les très pauvres, l’attente et l’automédication constituaient l’essentiel du traitement. Cependant l’action – avérée – des guérisseuses, rebouteux et même des curés de village n’a pas laissé de traces dans les archives.

Les hommes et femmes plus aisés n’appelaient bien souvent le « docteur » que très tardivement.

Les « riches » quant à eux faisaient fréquemment appel aux médecins, qui leur prescrivaient tisanes, vomitifs , purgatifs et … saignées.

Dévoués et mobiles, ces médecins étaient limités par l’insuffisance des savoirs scientifiques de leur temps, et proposaient parfois des remèdes dits aujourd’hui  « de bonnes femmes »…

Les chirurgiens, eux, intervenaient ponctuellement sur une plus large clientèle, qu’ils soignaient de leur mieux …sans hygiène ni anesthésie !

Au cours de ce siècle des Lumières la médecine ne fit que de rares progrès, mais son exercice devint de plus en plus encadré et contrôlé, annonçant l’essor médical du siècle suivant.

Cette conférence sera suivie à 15h.30 par le cours de paléographie assuré par

M. Alain Venturini, directeur des Archives départementales de l’Aveyron, thème 

« Une source méconnue : les archives des paroisses des anciens diocèses de Rodez et de Vabres (Sous-série 9G) ».

Salle des conférences

Centre culturel départemental, 25 avenue Victor-Hugo 12000 Rodez

Entré libre

 

Philippe CALLAIS, présentera le samedi 16 novembre 2019, une conférence « Les nouveaux dinosaures ».

Sauriez-vous citer un nom de dinosaure découvert ces trente dernières années ? Question difficile ?

Vous connaissez tous le : Tyrannosaure, Stégosaure, Diplodocus, Allosaure, Iguanodon, Vélociraptor, etc… La plupart des dinosaures universellement connus ont été découverts il y a un siècle ou plus.

Pourtant, sur plus de 1 000 espèces connues, une grande majorité a été décrite ces trente dernières années. De nombreuses découvertes ont transformé notre vision et notre connaissance de ces animaux fascinants.

Philippe CALLAIS, ingénieur en informatique, s’intéresse à de nombreux sujets du patrimoine humain et technique, notamment aux véhicules automobiles ou aériens, mais aussi à l’histoire du vivant. Outre la paléontologie, il s’est beaucoup intéressé à l’histoire du plus léger que l’air, des grandes marques automobiles, des sous-marins de guerre et aussi à la naissance du cinéma, sans oublier l’astronomie ou la photo ! Il est donc quelqu’un de curieux et qui aime transmettre ses connaissances.

Philippe CALLAIS aura le plaisir de vous  faire découvrir ces dinosaures méconnus du grand public et partager sa passion.

La réunion-conférence dont lACCÈS est LIBRE et GRATUITdébute à 9 h 30 par des informations générales sur le CGR et sur les événements généalogiques récentssuivis par un exercice de paléographie proposé par Michel Comby.

A partir de 10 h 15 environ, est programmée la conférence (environ une heure à une heure trente), suivie d’échanges d’informations généalogiques, entre les participants.

La matinée se termine par un déjeuner pris en commun (pour ceux qui le souhaitent, inscription dans la salle de réunion avant 10 h).

Rendez-vous

le samedi 16 novembre 2019 (9 h 30 – 12 00 h)

Espace Maurice Solignac, 1er étage

44, rue Gabriel Lamé – PARIS 12e

Métro Cour Saint-Emilion

Le Cercle généalogique du Rouergue -Histoire et généalogie en Aveyron- vous invite à une conférence, le jeudi 17 octobre 2019 à 14 h :

« Prosper Alfaric, Livinhac-le-Haut, 1876 – Paris, 1955″.

Né dans une famille paysanne aveyronnaise, Prosper Alfaric, élevé dans la foi catholique, fut ordonné prêtre en avril 1899. Brillant, il était promis à un grand avenir dans le milieu catholique, mais il va progressivement perdre la foi et devenir un militant de la libre pensée et de la laïcité.

Il sera professeur d’histoire des religions à l’Université de Strasbourg, officier de la Légion d’honneur, fondateur du cercle Ernest Renan et de ses Cahiers. Président de l’Union Rationaliste (1955), il participa aux Cahiers Rationalistes ainsi qu’aux causeries radiophoniques organisées par  l’Union. Il fut également Président du Cercle Jean Macé de Strasbourg, puis de celui de Paris et de la Ligue de l’enseignement. Il fut le créateur des Cahiers Laïques, du journal l‘Eveil de Livinhac-le-Haut  et membre de la Libre Pensée.

 Philippe Velez est un historien autodidacte. Originaire du bassin houiller aveyronnais, il est un membre actif de l’ASPIBD (Association de Sauvegarde du Patrimoine Industriel du Bassin de Decazeville) dont il est membre du Conseil d’administration. Ses travaux depuis quelques années l’ont amené à s’intéresser à une personnalité attachante et relativement méconnue, celle de Prosper Alfaric. Sa conférence, abondamment illustrée de documents photographiques, dont certains inédits, nous permettra de mieux cerner cet historien, spécialiste du christianisme.

Cette conférence sera suivie à 15h.30 par le cours de paléographie assuré par M. Venturini, directeur des Archives départementales de l’Aveyron, thème 

« Une source méconnue : les archives des paroisses des anciens diocèses de Rodez et de Vabres (Sous-série 9G) ».

Salle des conférences

Centre culturel départemental, 25 avenue Victor-Hugo 12000 Rodez

Entré libre

Pascal Giraudelprésentera le samedi 5 octobre 2019, une conférence « Les étoiles de Vincent ».

Pascal Giraudel est diplômé d’astronomie à l’Observatoire de Paris, auteur d’un mémoire consacré à l’astronome Eugène Antoniadi, amateur d’astronomie et animateur scientifique.

Il est l’actuel président des Amis de Camille Flammarion. Sa passion du partage le conduit une nouvelle fois à vous proposer de découvrir ou redécouvrir un page méconnue de l’histoire de l’astronomie française.

L’homme, au cours des siècles, a représenté les  étoiles  et les constellations sur les parois des cavernes, les murs d’habitation, les faïences, les poteries, les tableaux et de nombreux objets. Elles ont été son guide, sa boussole, son inspiration poétique et artistique. La conférence de Pascal Giraudel portera notamment sur un artiste connu de tous :

Vincent van Gogh, voici un artiste pour lequel tout a été dit… ou presque.

Vincent van Gogh, au cours des deux dernières années de sa vie, compose quelques toiles «crépusculaires & nocturnes», et si certaines sont célèbres à l’image de la Nuit étoilée sur le Rhône (1889), ou la Nuit étoilée (1889), d’autres le sont beaucoup moins telles Route avec cyprès et ciel étoilé (1890) ou encore Paysage avec gerbes de blé et lever de Lune (1889).

Au total, ce sont 5 œuvres que nous allons « soumettre [pacifiquement] à la question », celle de l’Astronomie.

L’Astronomie afin de déterminer : l[les]’objet[s] céleste [s] représenté[s] par l’artiste, l’instant [soir, nuit ou matin] et la date probable de l’exécution de l’œuvre, mais aussi le lieu exacte où van Gogh a posé son chevalet.

La réunion-conférence dont lACCÈS est LIBRE et GRATUIT, débute à 9 h 30 par des informations générales sur le CGR et sur les événements généalogiques récentssuivis par un exercice de paléographie proposé par Michel Comby.

A partir de 10 h 15 environ, est programmée la conférence (environ une heure à une heure trente), suivie d’échanges d’informations généalogiques, entre les participants.

La matinée se termine par un déjeuner pris en commun (pour ceux qui le souhaitent, inscription dans la salle de réunion avant 10 h).

Rendez-vous

le samedi 5 octobre 2019 (9 h 30 – 12 00 h)

Espace Maurice Solignac, 1er étage

44, rue Gabriel Lamé – PARIS 12e

Métro Cour Saint-Emilion

C’est la rentrée !

Réunion animée par Danielle Seimandi-Gennat.

Plusieurs sujets seront abordés :

Compte rendu de l’AG du 6 juillet 2019 à Saint-Amans-des-Côts.

Quelques cas de généalogie.

Le point sur le site.

Le point sur les prochaines conférences.

L’ouvrage collectif « Patrimoine mémoriel 1914-1918 en Aveyron », notamment la présentation, le vocabulaire architectural, des anecdotes, etc.

La conférence « Les listes électorales en Aveyron au 19e siècle » n’était pas suffisamment avancée pour être présentée, elle est donc programmée pour janvier 2020.

La réunion dont lACCÈS est LIBRE et GRATUIT, débute à 9 h 30 

La matinée se termine par un déjeuner pris en commun (pour ceux qui le souhaitent, inscription dans la salle de réunion avant 10 h).

Rendez-vous

le samedi 7 septembre 2019 (9 h 30 – 12 00 h)

Espace Maurice Solignac, 1er étage

Jacques  MOULY, présentera une conférence « LES COLONIES PÉNITENTIAIRES D’ENFANTS » à l’antenne Ile-de France du Cercle généalogique du Rouergue –Histoire et généalogie en Aveyron-, le samedi 15 juin 2019.

Le 5 août 1850 est promulguée la loi consacrant officiellement les colonies pénitentiaires agricoles. Ces colonies ou « bagnes d’enfants » vont, longtemps, être un sujet tabou et leur exploitation soulève, aujourd’hui, de nombreuses questions.

Combien d’enfants innocents, âgés de 5 (parfois moins) à 18 ans, ont été sacrifiés sous prétexte de les éduquer ? Comment des dirigeants de domaines agricoles ont-ils pu exploiter des enfants, jusqu’à la mort pour bon nombre d’entre eux ? Pourquoi des notables, des hommes de loi, des fonctionnaires municipaux ou chargés de l’application des peines, des médecins, des religieux, des enseignants qui les approchaient et aussi des agriculteurs ou des artisans du voisinage ont-ils fermés les yeux ? Pourquoi laisse-t-on mourir de faim, de maladie, de froid, de maltraitance, de manque d’hygiène, d’épuisement des enfants ? Il ne faut pas oublier que les gérants des colonies recevaient des aides (pour la nourriture et les soins) et percevaient le bénéfice du travail des jeunes, que faisaient-ils de ces revenus ? Quelques personnes se sont émues du sort réservé à ces enfants et ont réagi. Des colonies ont dû fermer ou adoucir le traitement réservé aux jeunes colons.

Le résultat de cette « éducation par le travail » a-t ‘il été celui escompté ?

N’oublions pas, qu’autrefois, les enfants travaillaient dès leur plus jeune âge et étaient aussi loués à des agriculteurs ou autres exploitants ou des artisans ou des familles plus aisées, en échange de nourriture, hébergement et d’un petit pécule.

Dans cette conférence, les colonies pénitentiaires des domaines de Pezet (Saint-Salvadou) et de Combelle (Sainte Radegonde) seront présentées. Il sera aussi évoqué les colonies de Mettray (Indre-et-Loire), Aniane et Vailhauquès (Hérault), Le Luc (Gard), de l’Ile du Levant au large du Cap Bénat (Var) et quelques autres.

Les jeunes aveyronnais étaient envoyés dans des colonies loin de l’Aveyron. L’Aveyron a « accueilli» les enfants venus d’autres départements et aussi du Constantinois.

La réunion-conférence dont lACCÈS est LIBRE et GRATUIT, débute à 9 h 30 par des informations générales sur le CGR et sur les événements généalogiques récentssuivis par un exercice de paléographie proposé par Michel Comby.

A partir de 10 h 15 environ, est programmée la conférence (environ une heure à une heure trente), suivie d’échanges d’informations généalogiques, entre les participants.

La matinée se termine par un déjeuner pris en commun (pour ceux qui le souhaitent, inscription dans la salle de réunion avant 10 h).

Rendez-vous

le samedi 15 juin 2019 (9 h 30 – 12 00 h)

Espace Maurice Solignac, 1er étage

Eric Felgine, présentera une conférence « QUERELLES EN CARLADEZ » à l’antenne Ile-de France du Cercle généalogique du Rouergue –Histoire et généalogie en Aveyron-, le samedi 18 mai 2019.

Notre histoire va voir l’affrontement de Maître François-Michel Desistrières, Lieutenant Général civil & criminel au Bailliage et Siège d’appeaux de Vic sur Cère, et Maître Antoine Rongier, notaire audit Vic.

Cette histoire commença par le prêt «malheureux» de minutes notariales et se termina, deux décennies plus tard, devant le Grand Conseil du Roi après avoir fait une partie du tour de France des tribunaux (Aurillac, Clermont-Ferrand, Paris, Rodez et Versailles).

Cette intrigue se déroule pendant la seconde moitié du XVIIIe siècle et verra sous l’Empire un dernier rebondissement !

Les origines familiales d’Eric Felgines et sa passion pour la généalogie l’ont conduit, tout naturellement, à s’intéresser au « Carladez ». Le Carladez se situe dans le centre-ouest du Massif Central. Il couvre la pointe nord de l’Aveyron et quelques communes du Cantal.

La réunion-conférence dont lACCÈS est LIBRE et GRATUITdébute à 9 h 30 par des informations générales sur le CGR et sur les événements généalogiques récentssuivis par un exercice de paléographie proposé par Michel Comby.

A partir de 10 h 15 environ, est programmée la conférence (environ une heure à une heure trente), suivie d’échanges d’informations généalogiques, entre les participants.

La matinée se termine par un déjeuner pris en commun (pour ceux qui le souhaitent, inscription dans la salle de réunion avant 10 h).

Rendez-vous

le samedi 18 mai 2019 (9 h 30 – 12 00 h)

Espace Maurice Solignac, 1er étage

Le Cercle généalogique du Rouergue -Histoire et généalogie en Aveyron- vous invite à une conférence, le jeudi 18 avril 2019 à 14 h :

« Espalion fin XIXe et début du XXe siècle : un parcours iconographique » par Monique DUGUÉ-BOYER et René ANDRIEU

Ce parcours est l’occasion de replacer l’évolution urbaine d’Espalion à une période riche en transformation, la ville est alors sous-préfecture. Photos, cartes anciennes, documents d’archives permettent d’évoquer “ les travaux et les jours “, un quotidien replacé dans son contexte. La mémoire visuelle est importante à sauvegarder, les apports particuliers de la photo pourront être soulignés au cours de la présentation.

Ces derniers siècles sont riches de transformations qui nous touchent directement, des bouleversements s’y amorcent, nous en avons rapidement oublié les débuts ; ce parcours commenté à deux voix est l’occasion de retrouver la réalité de ces temps somme toute assez proches.

Monique Dugué-Boyer

Après avoir enseigné à Ste Procule à Rodez, est toujours enseignante mais à Paris depuis 30 ans. Après avoir repris le chemin universitaire pour un master d’histoire de l’art à Montpellier sur l’architecte André Boyer (1882-1953), elle élargit la recherche sur les « Architectes départementaux de l’Aveyron 1820-1952 » dans le cadre d’une thèse à Toulouse Jean Jaurès, avec pour directeur de recherche Jean Nayrolles (originaire d’Espalion) (école doctorale TESC / Temps-Espaces- Sociétés- Cultures) du laboratoire : France Amériques Espagne).

René Andrieu est archiviste du diocèse de Rodez.

Cette conférence sera suivie à 15h.30 par le cours de paléographie assuré par M. Venturini, directeur des Archives départementales de l’Aveyron ;

thème « L’évolution de l’écriture dans les actes de la pratique ».

Salle des conférences

Centre culturel départemental, 25 avenue Victor-Hugo 12000 Rodez

Entré libre

Irène Mainguy, auteur du livre « Retrouver un ancêtre franc-maçon », présentera une conférence sur les sources généalogiques liées à la franc-maçonnerie à l’antenne Ile-de France du Cercle généalogique du Rouergue –Histoire et généalogie en Aveyron-, le samedi 13 avril 2019.

« Trois points qui suivent une signature ? Un compas et une équerre gravés sur une tombe ? Une écharpe chargée de symboles maçonniques retrouvée dans le grenier familial ? … Il n’en faut pas plus pour que le généalogiste se pose des questions l’ancêtre concerné : n’était-il pas franc-maçon ? Comment en savoir plus ? » (Extrait de la 4e de couverture du livre d’Irène Mainguy « Retrouver un ancêtre franc-maçon », collection Guides de généalogie, éditeur Archives & Cultures – Paris 15e)

Irène Mainguy fut responsable de la bibliothèque du Grand Orient de France durant 21 ans.. Elle est l’auteur de plusieurs livres sur le symbolisme qui font autorité. Elle a depuis trente ans une grande expérience de la recherche généalogique.

La réunion-conférence dont l’ACCÈS est LIBRE et GRATUIT, débute à 9 h 30 par des informations générales sur le CGR et sur les événements généalogiques récents, suivis par un exercice de paléographie proposé par Michel Comby.

A partir de 10 h environ, est programmée la conférence  environ une heure à une heure trente), suivie d’échanges d’informations généalogiques, entre les participants.

La matinée se termine par un déjeuner pris en commun (pour ceux qui le souhaitent, inscription dans la salle de réunion avant 10 h).

Rendez-vous

le samedi 13 avril  2019 (9 h 30 – 12 00 h)

Espace Maurice Solignac, 1er étage

44, rue Gabriel Lamé, 75012 PARIS.

Le Cercle généalogique du Roeurgue -Histoire et généalogie en Aveyron- vous invite à une causerie-diaporama, le jeudi 21 mars à 14 h :

« Histoire et petites histoires du suffrage universel  » par Roger Lajoie-Mazenc.

 A deux mois des élections européennes, à un an des municipales, Roger Lajoie-Mazenc donnera jeudi 21 mars à 14h00, au Centre culturel, 25 avenue Victor Hugo à Rodez, une conférence intitulée « Histoire et petites histoires du suffrage universel en Aveyron ». Un titre qui donne à penser que l’auteur, réputé pour sa connaissance de la politique aveyronnaise à laquelle il a consacré plusieurs ouvrages, jonglera avec le sérieux et l’anecdotique en prenant ses repères chez nous.

Le suffrage universel, qui mit si longtemps à devenir véritablement… universel, a t-il encore un avenir ? La question planera, sans nul doute, sur le discours à la lumière notamment des événements qui balancent entre gilets jaunes et grand débat. Une actualité brûlante attise cette vie démocratique sensée cultiver une bonne pratique du suffrage universel. Mais est-ce bien le cas ? Il est bon d’avoir des repères quand tout tourne autour de soi….

Roger Lajoie-Mazenc, journaliste honoraire, officier des Palmes académiques, médaillé militaire, médaillé d’or de l’engagement associatif, est l’auteur de 26 ouvrages de référence dont la grande majorité consacrés aux comportements politiques et sociaux de l’Aveyron. Non content d’avoir beaucoup écrit, et communiqué en conférences, sur le sujet, il a exercé sur le terrain, en qualité de maire et de vice-président de communauté de communes. Autant dire qu’il est vacciné ! Ses confrères ont écrit de lui qu’il est le porte-plume de la République ou encore le politogue de l’Aveyron.

 Cette conférence sera suivie à 15h.30 par le cours de paléographie assuré par M. Venturini, directeur des Archives départementales de l’Aveyron ;

thème « L’évolution de l’écriture dans les actes de la pratique ».

Salle des conférences

Centre culturel départemental, 25 avenue Victor-Hugo, 12000 Rodez

Entré libre

Enter the video embed code here. Remember to change the size to 310 x 250 in the embed code.