Monday, October 15, 2018
branches

Relevé des Mariages d’Ayssènes (1668-1902)

Publié par Le C.G.R. Le 9 juillet 2010

Ayssènes aujourd’hui : deux ruisseaux, trois rochers, un village .

Situé dans les Raspes de la vallée du Tarn, sur un promontoire au confluent de deux torrents, le Vernobre et le Coudols, Ayssènes dont la racine du nom vient du celte « Ussénu », la butte plantée de vignes, nous rappelle qu’autrefois la vigne couvrait le versant sud des collines rocailleuses sur des « faïsses » (terrasses) étroites.

Au nord du village, là-haut, l’agriculture est encore active : grands prés en pâture, petits champs de céréales, d’où les deux torrents dégringolent vers les « Raspes », défilés schisteux où le Tarn se fraie un passage.

Sur le versant est du Coudols, le nom même des lieux-dits révèle l’étagement de la végétation. Là-haut, c’est Faet (lieu planté de hêtres), plus bas Rouvelet (le petit chêne), puis Frayssinet (planté de frênes), puis le Vern (l’aulne), et tout en bas au sud près du pont qui grince en enjambant le Tarn, Verdalle (raisin sauvage).

Ayssènes, ce fut aussi un château construit il y a 1000 ans sur le roc St Jean, dominant le Tarn.
Il y eut des pestes, des famines, des brigands. Charles VII dut venir imposer l’ordre dans ce pays. Catholiques et protestants, Duc de Joyeuse, Duc de Rohan se disputèrent l’édifice. …Finalement, Richelieu fit détruire le château.

Les habitants d’ Ayssènes s’appellent les Ayssenols.

Source : http://www.vivreaupays.fr

Jean-Marie SANS a effectué le relevé des mariages de cette commune sur la période 1668-1902, et nous avons intégré ceux-ci dans la base de données. Nous le remercions pour ce travail.

Laisser un commentaire

Enter the video embed code here. Remember to change the size to 310 x 250 in the embed code.