Sunday, June 24, 2018
branches

Relevé des mariages de Compolibat

Publié par Le C.G.R. Le 10 septembre 2011

Le nom de Complibat se lit en premier dans le testament du comte de Rodez, Raymond II, en 961, où il est écrit Campolivado . Puis, on trouve la mention Campo Libato ou Campus Libatus2. En occitan on écrit « Complibat » prononcé ‘Coumplibat’.

Au Xème siècle, la terre (alleu) et l’église de Campolivado appartenaient à Raymond comte de Rouergue, qui fut tué en se rendant à Saint-Jacques de Compostelle. Il avait épousé une nièce du Roi d’Italie et était fort riche. Dans son testament, il légua à certains de ses enfants les châteaux et terres d’Aubin, Brandonnet, Compolibat (à la fille d’Odoin), Cransac, et d’autres fiefs.

François Fourmaux a réalisé le relevé des mariages de Compolibat sur la période 1681-1899. Au nom de tous nous le remercions, ainsi que Danielle Gennat qui a assuré le traitement de ce relevé.

Laisser un commentaire

Enter the video embed code here. Remember to change the size to 310 x 250 in the embed code.