Friday, November 24, 2017
branches

HISTOIRE d’ONET l’EGLISE

Publié par Le C.G.R. Le 12 avril 2017

L’ « HISTOIRE d’ONET l’EGLISE, commune de SEBAZAC-CONCOURÈS, un village coupé en deux pendant plus de 80 ans »

est le nouveau roman de Gérard BONNAFIS.

Quand l’Assemblée Constituante vote la loi du 14 décembre 1789 qui crée les communes puis quand le roi Louis XVI prend l’ordonnance du le 23 septembre 1791 qui définit la levée des plans des futures communes, on est loin d’imaginer les conséquences que ces décisions auront pour nos territoires ruraux et en particulier pour le village d’Onet l’Eglise.

Quand le géomètre expert, accompagné des nouveaux maires des communes de Salles la Source et de Sébazac, dessinera la ligne de séparation de ces deux communes, cette ligne passera devant l’église et partagera le village en deux.

On leur avait dit que cela ne servirait qu’à faciliter la collecte des nouveaux impôts, alors pourquoi pas !

Le village était déjà coupé en deux depuis plusieurs siècles car deux seigneuries se partageaient ce territoire et la limite passait déjà devant l’église.

Du côté Ouest, on trouvait la seigneurie des Ondes et celle des De La Tour de Salles Comtaux dont la partie touchant le village d’Onet l’Eglise sera cédée aux Frères Jacobins de Rodez qui sont déjà présents sur quelques terres depuis 1390.

Du côté Est, on trouvait la seigneurie de Moret dont une partie sera appelée seigneurie de Cadayrac, Onet et Gajac qu’Isabelle de Senneterre vendra, en 1678 aux Pères Chartreux de Rodez. Les Pères Chartreux de Rodez étaient déjà présents sur quelques fiefs depuis 1547.

Ces ordres religieux seront dépossédés de leurs biens à la Révolution française.

Cette séparation sera plus tard à l’origine de discussions interminables entre les deux municipalités au sujet de l’arrivée du chemin de fer, la réparation des fontaines et abreuvoirs, la réparation de l’église et de son presbytère, le déplacement du cimetière et la création de l’école.

Il faudra attendre le 1er janvier 1976 pour que le village d’Onet l’Eglise retrouve son unité et qu’il soit dans sa totalité dans la commune de Sébazac – Concourès.

Le prix du livre est de 30 euros plus 8 euros de frais d’envoi (si nécessaire)

Commander à Gérard Bonnafis, 12, rue Beauregard, 12740: Sébazac

Mail: mg.bonnafis@sfr.fr – té l: 05.65.46.98.15.

 

Laisser un commentaire

Enter the video embed code here. Remember to change the size to 310 x 250 in the embed code.