Wednesday, September 26, 2018
branches

Correspondance générale de l’Abbé Raynal

Publié par Le C.G.R. Le 16 mars 2018

Projet d’édition de la correspondance générale de l’Abbé Raynal

Gilles Bancarel, président de la Société d’Etude Guillaume-Thomas Raynal  a lancé depuis peu le chantier de l’édition de la correspondance de l’abbé Raynal. Ce projet repose sur une enquête lancée il y a plus de 20 ans mais qui ne lui a pas permis de trouver beaucoup de correspondances de Raynal avec sa famille, aussi, il se tourne vers le CGR pour lancer la question auprès de ses amis généalogistes rouergats pour tenter de retrouver quelque lettre perdue et non encore repérée.

« L’ampleur de l’œuvre de l’abbé Raynal (1713-1796), journaliste, historien, philosophe, correspondant de Benjamin Franklin et précurseur de la lutte contre l’esclavage se mesure à l’aune de son activité épistolaire.

La correspondance de l’auteur de l’Histoire philosophique et politique des établissements et du commerce des européens dans les deux Indes, représente aujourd’hui un enjeu. Cette œuvre qui couvre tout les continents, décrit leur histoire et figure comme l’un des guides de la mondialisation est écrite par un auteur qui se déplace peu. Ecrivain « en chambre », Raynal se procure l’essentiel de sa documentation par les contacts qu’il entretient avec sa correspondance. En véritable maître d’œuvre, il coordonne une foule d’informateurs, voyageurs, négociants, militaires ou savants chargés par lui de la rédaction de telle description géographique ou de tel fait historique.

L’édition de la correspondance générale de l’abbé Raynal, réunissant dans une même publication l’ensemble des lettres écrites et reçues par le philosophe, est donc devenue de la première importance pour comprendre l’une des œuvres majeures du siècle des Lumières.

Ouvert sous la forme d’enquête en 1994, poursuivi sous la forme d’inventaires et d’analyses, ce projet d’édition vient prolonger près de 25 ans de recherches. Il est destiné à dévoiler l’activité méconnue du philosophe pour étendre son réseau, à mesurer son influence et à expliquer le succès exceptionnel de son ouvrage.

Mis en chantier au début de l’année 2018, ce projet est porté par Gilles Bancarel, président de la Société d’Etude Guillaume-Thomas Raynal et Jean-Daniel Candaux chargé de recherches honoraire à la bibliothèque de Genève.

La correspondance connue à ce jour de l’abbé Raynal, près de 400 lettres, comporte peu de lettres avec sa propre famille, aussi, il semble utile d’interroger les aveyronnais pour combler cette lacune. »

Contact : contact@abbe-raynal.org

 

Laisser un commentaire

Enter the video embed code here. Remember to change the size to 310 x 250 in the embed code.