Thursday, August 16, 2018
branches

A LA RECHERCHE DES ANCIENS CHEMINOTS !

Publié par Le C.G.R. Le 28 avril 2018

Dans le cadre des réunions mensuelles de l’Antenne Ile-de-France du Cercle Généalogique du Rouergue  et Henri Dropsy, président du Cercle Généalogique des Cheminots proposent

le samedi 5 mai 2018, une conférence :

A LA RECHERCHE DES ANCIENS CHEMINOTS !

« Le Cercle généalogique des cheminots (CGC) a été créé en 1984 par des passionnés de généalogie.

Comme d’autres associations de généalogistes, qu’il rencontre régulièrement à l’occasion des congrès nationaux, le CGC initie et forme ses adhérents et leur apporte son aide pour la réalisation d’histoires familiales. Il organise notamment des journées d’initiation, en présentant particulièrement les richesses de l’outil informatique. Sa bibliothèque propose des livres sur le sujet et des revues spécialisées. Sa revue, Généalogie-Rail, permet d’informer régulièrement les adhérents et le public sur les activités et le rôle de l’association. La connaissance ferroviaire des membres du CGC est proposée à tous. Le Cercle travaille depuis des années en étroite relation avec Rails et histoire. Une collaboration avec des généalogistes cheminots allemands permet en outre de faciliter les recherches en Allemagne.

Depuis sa création, et bien que n’étant pas un service d’archives de SNCF, pour pallier la disparition des dossiers de carrière des cheminots des anciennes compagnies ferroviaires qui ont précédé la création de l’entreprise, le Cercle constitue une importante base de données intitulée « Nos ancêtres cheminots ». Elle sert à renseigner les généalogistes en quête de parents cheminots ainsi que les chercheurs, étudiants ou historiens confirmés. Grâce au travail quotidien des adhérents du Cercle, elle est alimentée par les sources les plus diverses : documents administratifs des compagnies de chemins de fer, plaques commémoratives, annuaires du personnel, les journaux d’entreprise comme le Bulletin PLM et le P.O. illustré, etc. Aujourd’hui, près de 500 000 fiches recensent des informations sur de nombreux cheminots.

En parallèle de ce travail de recherche de toute information utile à notre connaissance des cheminots, le Cercle s’est donné pour mission de recenser les plaques commémoratives présentes dans les emprises ferroviaires : un véritable inventaire d’un patrimoine souvent menacé. Dès que possible, les adhérents et les bénévoles prennent des photographies des monuments retrouvés. Début 2017, un fichier constitué de ces plaques commémoratives comportait plus de 20 000 noms – un individu pouvant être repris plusieurs fois –, pour plus de 3 500 lieux relevés. L’ensemble des informations collectées sont dorénavant présentées dans un site Internet dédié : « Lieux du Souvenir. »

La période de la Seconde Guerre mondiale intéresse tout particulièrement le CGC qui, d’emblée, a soutenu et collaboré activement à la réalisation du Mémorial des cheminots victimes de la répression. L’ensemble de ses sources et de ses connaissances ont été mises au service de cette œuvre collective « Mémorial : Cheminots victimes de la répression 1940/1945″ qui rejoint les objectifs de l’association et qu’il faudra continuer d’enrichir après sa publication : le CGC s’y emploiera.

Henri Dropsy, président du CGC »

Cette conférence dont l’ACCÈS est LIBRE et GRATUIT, précédée par un exercice de paléographie préparé par Michel Comby, aura lieu

le samedi 5 mai 2018 (9 h 30 – 12 00 h)

Espace Maurice Solignac, 1er étage

44, rue Gabriel Lamé, 75012 PARIS.

La réunion peut être suivie par un déjeuner pris en commun (inscription dans la salle de réunion à 10 h).

Laisser un commentaire

Enter the video embed code here. Remember to change the size to 310 x 250 in the embed code.