Tuesday, September 25, 2018
branches

Deux forçats aveyronnais déportés en Nouvelle Calédonie

Publié par Le C.G.R. Le 5 septembre 2018

Dans le cadre des réunions mensuelles de l’Antenne Ile-de-France du Cercle Généalogique du Rouergue, Danielle Seimandi-Gennat propose

le samedi 15 septembre 2018, l’histoire de deux forçats aveyronnais déportés en Nouvelle Calédonie.

Cette causerie est la suite de la conférence présentée en mars 2018 dont le thème était l’histoire des bagnes coloniaux, suivie du cas d’un forçat déporté en Guyane et des histoires parallèles d’un forçat et d’un surveillant, originaires du même lieu et envoyés en même temps en Nouvelle Calédonie

Le 15 septembre, Danielle Seimandi-Gennat contera :

  • la « terrible aventure » du forçat, Jean Gentou, natif de Naussac, décédé en Nouvelle Calédonie. Cette histoire a pu être reconstituée grâce à l’époux de l’une de ses descendantes en Nouvelle Calédonie et Julienne Rigal. Jean Gentou a toujours déclaré être innocent du crime pour lequel il avait été condamné aux travaux forcés à perpétuité.
  • l’histoire d’un autre forçat, François Lajeunie, originaire de Foissac, condamné au bagne après plusieurs délits, décédé en 1902 dans la Presqu’île Ducos en Nouvelle-Calédonie.

S’il reste suffisamment de temps, la fin du film documentaire sur la Nouvelle Calédonie sera projeté.

Cette causerie dont l’ACCÈS est LIBRE et GRATUIT,  aura lieu

le samedi 15 septembre 2018 (9 h 30 – 12 00 h)

Espace Maurice Solignac, 1er étage

44, rue Gabriel Lamé, 75012 PARIS.

La réunion peut être suivie par un déjeuner pris en commun (inscription dans la salle de réunion à 10 h).

Laisser un commentaire

Enter the video embed code here. Remember to change the size to 310 x 250 in the embed code.