Monday, December 17, 2018
branches

Son nom vient de Ruthenula, le « Petit Rodez ». Durant l’Antiquité, à cet endroit, au cœur du Causse Comtal, se tenait une villa romaine.

Plus tard, au VIème, Saint Tarcisse, vierge aveugle, vécut en ermite dans les grottes aux alentours. La légende veut qu’elle fut nourrie par le lait d’une chèvre.

La position stratégique de l’éperon rocheux de Rodelle amena les comtes de Rodez à y bâtir un château. Au XIIIème siècle, à la place de la forteresse, fut édifiée l’église Saint Michel.

Dans l’église, une statue rappelle cet événement. Son clocher se dresse toujours au cœur du village qui a conservé son charme d’autrefois. Pour vous en rendre compte, faites le tour du pic à pied. Vous découvrirez au passage, toutes les cavités qui criblent le piton.

Vous trouverez dans notre base de données à propos de ce curieux village les relevés du contrôle des notaires sur la période 1568-1850 grâce au travail de Georges Carel, de Alain Fauré (pour la saisie) et de Pierre Ayral pour le traitement nécessaire à l’intégration à notre base de données.

Laisser un commentaire

Enter the video embed code here. Remember to change the size to 310 x 250 in the embed code.