Friday, June 23, 2017
branches

Assemblée Générale du 7 juillet 2007 à Naucelle

Publié par Le C.G.R. Le 8 avril 2008

La seizième assemblée générale de notre association s’est tenue le samedi 7 juillet 2007 à Naucelle.

A 9 h 30, le Président, M. Méjane, déclare la séance ouverte et remercie les participants, et en particulier les membres de l’antenne de Ile-de-France, d’être venus aussi nombreux. Puis il donne la parole à Mme Anne Blanc, Maire de Naucelle, qui souhaite la bienvenue à notre association, et salue tout particulièrement M. Delmas, directeur des Archives Départementales, ainsi que M. Gilbert Imbert, à qui elle tient à rendre hommage pour l’important travail qu’il a réalisé sur les archives locales et ses études sur le Naucellois. S’excusant de ne pouvoir rester qu’une partie de la matinée, elle souhaite une agréable journée à tous les participants.

Le secrétaire, M. Chayla, présente le rapport d’activité 2006-2007

  • Réunions : Le Conseil d’administration a tenu deux séances, le 14 octobre 2006 et le 14 avril 2007.
    Les comptes-rendus de ces réunions sont publiés dans le Bulletin. On peut également les consulter sur le site Internet. Par ailleurs le Bureau se réunit à l’occasion des séances du Comité de lecture du Bulletin, qui se tiennent une fois par trimestre.De son coté, l’antenne Ile de France a tenu 9 réunions mensuelles qui ont réuni chacune entre 40 et 50 participants.
  • Accueil des adhérents et du public : Cet accueil est assuré dans la salle de lecture des Archives départementales, principalement par M.M. Sarraute et Puech qui y sont souvent présents, ainsi que par Mmes Rossignol et Saurel ainsi que M. Méjane.A Paris, les membres de l’antenne assurent les permanences du mardi au vendredi de 14 h à 17h.
  • Site Internet : Grâce au travail accompli par Pascal Sinègre et l’équipe de l’antenne Ile-de-France, le site du C.G.R. fonctionne désormais normalement à l’adresse www.genealogie-rouergue.orgAfin d’ améliorer le service rendu, M. MEJANE a adressé, en décembre 2006, une lettre au Président du Conseil général de l’Aveyron pour lui demander l’autorisation de mettre sur notre site les images de l’état-civil du département. Pour le moment, nous n’avons reçu qu’une réponse d’attente. Le dossier reste donc en instance.
  • Publication du Bulletin : le Bulletin constitue la pièce maîtresse des réalisations du C.G.R., mais sa publication nécessite un effort important, qui est l’oeuvre d’une équipe dynamique et dévouée, qu’il convient de remercier pour la qualité de son travail. On soulignera tout d’abord la collaboration active de M. Delmas, sous la forme :
    • d’études sur des points d’histoire, de vie ou de coutumes locales
    • les statuts d’une confrérie : le cas de Belcastel (n° 57 et n° 58)
    • deux droits d’usage collectif : le glandage et le lignage (n° 59)
    • les fours à pain (n° 60).
    • de la rubrique « du Rouergue et des rouergats » dans laquelle il se livre à une analyse de divers ouvrages, récemment édités, et dont le contenu présente un intérêt en vue de l’approfondissement de nos connaissances locales.

    Dans la partie centrale de chaque numéro (pages jaunes) sont présentées les généalogies familiales établies par nos chercheurs. Cette année ont été publiées les familles d’Agens, Guieysse, Galdemar, de Monferrier.

    A noter que dans le n° 59 a été publiée une liste des généalogies et biographies parues dans tous les précédents numéros du Bulletin.

    Il y a lieu de signaler également que M. Jean-Yves Bou a poursuivi la publcation de l’histoire des maisons et familles de Saint-Léons au XVIIIème siècle.

    Précisons que les pages du Bulletin sont ouvertes à tous et que le Comité de rédaction souhaite recevoir davantage de généalogies familiales ou d’articles de fond, son rôle n’étant pas de rédiger entièrement le Bulletin, mais de rassembler les documents à publier, de juger de l’intérêt de leur publication, et en définir la mise en page. Or, actuellement, le Comité de rédaction ne dispose pas de stock de généalogies ni d’articles pour étoffer les numéros à venir.

    Enfin le service des « Questions-Réponses », dont la charge est assurée par M. Poulet, donne toujours lieu à un abondant courrier. Il est rappelé que les questions doivent être rédigées de manière précise et lisible, en suivant le modèle qui est présenté à la fin de chaque numéro du Bulletin.

  • Travaux de dépouillement des registres d’état civil et paroissiaux : L’Antenne Ile-de- France poursuit activement ces travaux. A la date du 15 mai 2007, les relevés «papier» de 53 communes étaient édités, et 60 étaient mis sur le site Internet du C.G .R., tandis que 30 communes étaient en cours de dépouillement, à des stades d’avancement divers. Il y a lieu de signaler que grâce à une équipe de bénévoles, la commission Généalogie de la F.N.A.A. a lancé un nouveau projet qui devrait s’étaler sur dix ans, à savoir la réalisation d’un index filiatif de l’ensemble des communes de l’Aveyron, de 1793 à 1902. Le canton de Mur-de-Barrez et les communes limitrophes sont terminés, Rodez, les communes du Réquistanais, de Durenque et les communes limitrophes sont en bonne voie d’achèvement. On peut trouver ces dépouillements sur les sites Internet de la F.N.A.A. (51) et du C.G.R. (22).On rappelle que lorsque ces relevés sont édités et remis aux Archives départementales, ils sont ajoutés sur la liste des documents à la disposition du public sous la cote 114 J
  • Réunions et conférences :A Rodez, le cycle des conférences de paléographie, animées par M. Delmas a eu pour thème «les hôpitaux au Moyen-Age et sous l’Ancien régime».Nous tenons à remercier vivement M. Delmas pour son dévouement : il a assuré ces conférences, avec un grand succès, depuis de nombreuses années. Malheureusement, il nous a fait part récemment de son intention d’y mettre un terme.Les cours de paléographie reprendront peut-être à la rentrée sous une forme qui reste à définir.Les thèmes traités au cours des réunions de l’antenne Ile de France ont été les suivants :
  • François Fabié, poète aveyronnais.
  • Droit canonique et droit civil appliqués au mariage.
  • Les clochers tors : le clocher de Saint-Côme-d’Olt.
  • Vieilles cartes postales d’Indochine.
  • Les monuments aux morts.
  • La mitochondrie.
  • Les anciens prénoms occitans
  • Sorties : Le samedi 23 septembre était organisée une visite au château de Roumégous, pour une évocation des familles propriétaires du 13ème au 19ème siècles. Cette visite a été suivie, d’une conférence donnée par M. Jean Louis Déga, dans la salle des fêtes de Tayrac, sur l’histoire des noms de famille dans la vallée du Viaur.Le 23 mai dernier, c’est au château de Cabrespines qu’a eu lieu la sortie de printemps, qui a permis aux participants des échanges fructueux sur l’histoire du hameau de Cabrespines et de quelques familles qui y ont leurs racines. Un compte-rendu détaillé sera publié dans le Bulletin de Juillet.
  • Relations extérieures :Suite au succès de celle organisée au printemps 2006, une nouvelle matinée «découverte et initiation à la recherche généalogique» a été à nouveau organisée le samedi 16 septembre, aux Archives départementales, dans le cadre des journées du patrimoine.Pour sa part, l’antenne a participé aux rencontres généalogiques du Cantal les 22 et 23 juillet 2006. En octobre 2006, elle a participé au marché aveyronnais. Puis en collaboration avec la F.N.A.A., elle a organisé trois journées portes ouvertes les 15,16 et 17 décembre 2006. Enfin, en février 2007, elle était présente au salon de l’agriculture.

En conclusion, au cours de l’année écoulée, le C.G.R. s’est efforcé de maintenir son activité à un niveau sensiblement égal à celui des années antérieures. Ce résultat a pu être acquis grâce aux efforts soutenus de nos militant bénévoles. Sans doute pourrait-on souhaiter davantage de réalisations. Mais il ne faut pas perdre de vue que des progrès ne pourront être obtenus que si de nouvelles bonnes volontés se manifestent, pour apporter un renfort efficace.

Le rapport d’activité est approuvé par l’assemblée à l’unanimité.

M. François Puech, trésorier, présente le rapport financier :

Comme chaque année, l’essentiel des recettes, qui s’élèvent à 28.908 euros est constitué par les cotisations et abonnements (73%). Le nombre d’adhérents, en légère progression, s’élevait, fin avril, à 778 (dont 25,6% résidant en Aveyron, 29% en Région parisienne, le surplus dans les autres départements). En ce qui concerne les dépenses, près de 50% sont nécessitées par les frais d’impression et d’envoi du Bulletin. En définitive, l’exercice 2006-2007 dégage un résultat excédentaire de 3.925 euros. qui reflète la bonne santé financière du C.G.R.

Mme Peccate, vérificateur aux comptes, confirme ce bon résultat en précisant qu’après avoir procédé aux pointages et vérifications nécessaires, elle peut certifier que les comptes présentés par M. Puech sont sincères et véritables et que l’assemblée peut donner quitus au trésorier.
Compte tenu de ce résultat, il est proposé de reconduire sans augmentation les prix de la cotisation (5 euros) et de l’abonnement (21 euros).pour l’année 2008.

Rapport et propositions approuvés par l’assemblée à l’unanimité.


Le Président prend alors la parole pour présenter son rapport d’orientation :

Les orientations, retenues par votre Conseil d’administration et que j’ai l’honneur de vous présenter, se situent toujours dans la continuité sur la base des principes fondamentaux suivants :

  • Echanges et convivialité. Il s’agit de susciter et développer les échanges entre nos adhérents et ceci dans la plus grande convivialité et une réciprocité mutuelle. L‘an passé j’ai rendu hommage, au nom du Cercle, à tous ceux qui oeuvrent au travers du Bulletin, du site Internet, des conférences et autres journées pour communiquer à nos adhérents toujours plus d’éléments pour les aider à construire leur généalogie. Leurs efforts n’ont pas faibli, bien au contraire et je leur renouvelle, au nom du Cercle, toute notre gratitude.J’invite le plus grand nombre de nos adhérents à participer à ce mouvement pour que les relations entre les adhérents soient réellement des échanges et pas seulement d’un côté des demandes de consommateur et de l’autre des réponses de généreux donateurs.
  • En collaboration avec la direction des Archives Départementales, faire progresser la recherche généalogique et historique et contribuer à la préservation et à la diffusion des documents d’archives. Plusieurs actions engagées en 2006 et cette année nous ont permis d’accéder à plusieurs fonds d’archives jusque-là inaccessibles et soit d’en dresser un inventaire, comme par exemple le fonds Combes de Patris à la Société des lettres de l’Aveyron, soit d’en permettre la diffusion aux archives départementales, comme par exemple les documents sauvegardés par M. Maurice Balitrand concernant Saint-Côme-d’Olt. D’autres actions de ce type sont en cours.Je ne saurais clore ce chapitre sans exprimer une nouvelle fois les très sincères remerciements du Cercle à M. Jean Delmas pour les cours de paléographie qu’il a bien voulu dispenser pendant de nombreuses années. M. Delmas souhaite mettre un terme à cette action que nous devons poursuivre sous une forme qui reste à définir ; il y a là matière à réflexion pour la rentrée de septembre.
  • Faire de notre Bulletin l’image de marque du C.G.R. Je pense que cet objectif est en passe d’être atteint, mais cela représente un très gros travail et exige une forte implication de quelques-uns.Suite à la démission de M. Thierry Pelat que nous remercions très sincèrement pour le travail accompli, le Bureau qui s’est réuni au mois de juin a confié à Mme Geneviève Saurel la direction de la publication, avec l’assistance de Mme Josiane Rossignol et de votre serviteur, et bien entendu avec la participation du Comité de rédaction et….des auteurs.Mais je crois que l’image du C.G.R. c’est aussi maintenant notre site Internet, qui, après des débuts un peu laborieux, se développe à un bon rythme de croisières. Merci à M. Pascal Sinègre pour sa contribution à ce progrès considérable.Vous savez que, sur la proposition de M. Paillous, nous avons envisagé sur notre site la diffusion en parallèle des dépouillements des images des actes d’état civil. Pour que vous soyez précisément informés, je vous confirme que, suite à la dernière réunion du Conseil d’administration, ce projet reste actuellement dans l’attente d’une part de l’accord du Conseil général de l’Aveyron sur l’utilisation des images numérisées et, d’autre part, d’une proposition financière précise sur l’opération. En tout état de cause, ce projet ne pourra être engagé qu’après son adoption par le Conseil d’administration et sa ratification par l’Assemblée générale compte tenu des incidences qu’il aurait obligatoirement sur le montant des cotisations ou des abonnements.
  • Œuvrer et agir sur la base d’un bénévolat volontaire des membres de notre association : c’est la condition essentielle pour préserver une saine gestion et la bonne santé financière de notre association, et pour entretenir la convivialité et l’esprit d’équipe.

Je crois que l’importance du travail accompli démontre la pertinence de notre choix qui se concrétise également par le résultat de notre gestion et la possibilité, pour 2008, de ne pas augmenter nos cotisations et abonnements, c’est notre grande satisfaction.

Au sujet du paiement des cotisations, j’en profite pour rappeler à tous de bien vouloir faire un effort pour l’effectuer dans le délai demandé, merci d’avance pour notre trésorier.

Notre choix implique cependant un engagement personnel des adhérents et en particulier de ceux qui acceptent des responsabilités au sein du Cercle et je pense en premier lieu aux membres du Conseil d’Administration. Pour concrétiser cet engagement indispensable au bon fonctionnement et à la vitalité de notre association, je propose, en accord avec notre Bureau, que chaque administrateur se voit désormais attribuer une mission personnelle élaborée en accord avec le Président et le Conseil d’Administration et dont il devra rendre compte devant ce même conseil.

Je vous remercie de votre attention et de votre soutien.

Ce rapport est également adopté à l’unanimité.

De l’échange de vues qui s’engage ensuite avec des membres de l’assemblée, on retiendra l’intervention de Mme Gennat, qui remercie vivement les adhérents qui établissent les relevés systématiques, mais regrette aussi leur trop petit nombre et souhaite davantage d’implication dans ces travaux, l’Antenne pouvant aider à la formation ceux qui en éprouvent le besoin.


Elections au Conseil d’administration
Six membres du Conseil voient leur mandat arriver à échéance cette année : MMes Bor-Sarret et Vernhes, M.M. Chayla, Ginestet, Pelat et Tranier. D’autre part, M. Andrieu a présenté sa démission.
Parmi les administrateurs sortants, seuls M. Chayla et Mme Vernhes sont candidats au renouvellement de leur mandat. L’assemblée décide de continuer à leur accorder sa confiance.

Par ailleurs, le Bureau a enregistré quatre candidatures nouvelles, celles de Mme Marinette Remise et de M.M. Pierre Ayral, Emmanuel Rive et Pascal Sinègre. Ces quatre candidats sont élus à l’unanimité.
La partie statutaire de la réunion étant terminée, la parole est donnée à M. Gilbert Imbert, pour une communication sur « le statut des terres dans la mouvance de la Grange cistercienne de Bonnefon ».

Suivent deux autres communications : de M. Jean-Louis Bobin sur « l’art et la science au temps de Toulouse-Lautrec » et de M. Jean Delmas sur « les charmes et les conjurations ».

Le repas est ensuite servi dans la même salle par les soins de M. Bernhard du restaurant le Planol à Flavin.

La fin de l’après-midi est réservée à la visite du château du Bosc, sous la conduite de Mlle Tapie-de-Céleyran, pour une évocation de la vie et de l’oeuvre du peintre Henri de Toulouse-Lautrec.

R. Chayla

Enter the video embed code here. Remember to change the size to 310 x 250 in the embed code.