Des idées de lecture….

Dans la rubrique « Du Rouergue et des Rouergats » de chaque bulletin du Cercle Généalogique du Rouergue, vous trouvez des analyses d’articles ou d’ouvrages concernant la généalogie ou le Rouergue.

En supplément, uniquement sur notre site, nous vous proposons régulièrement des annonces relatives à des ouvrages basés sur l’histoire de l’Aveyron, la généalogie, la vie locale ou des Aveyronnais ayant eu une influence sur des hommes de lettres, des artistes, des scientifiques, etc… et des personnages ayant eu un lien avec l’Aveyron ou des Aveyronnais.

Notre sélection pour le premier trimestre 2020 :

AZEMA Jean-Pierre-Henri, Creissels et ses moulins, faubourg industriel de Millau (Aveyron), Saint-Affrique, éditions Fleurines, 2019, 200p., Illustrations en couleur, 29 €.

Jean-Pierre-Henri Azema, grand spécialiste des moulins présente dans ce très bel ouvrage l’histoire économique et industrielle de Creissels à travers l’histoire de ses nombreux moulins qui ont représenté une activité économique de premier ordre dans ce village voisin de Millau. En effet, vingt-neuf moulins ont été recensés, 25 sont hydrauliques et 4 sont à manège. Sont également décrits, les moulins à tan et à chamoiser, les moulins à grains, drapiers, à chanvre et à huile de noix, sans oublier les tournals, qui servaient à l’affûtage des outils taillants de l’industrie textile et des cuirs et peaux, dont un “survivant” a été récemment réhabilité par la communauté de communes Millau Grands Causses dans le site des Cascades.

Couverture du livre, cliquez ici

HERRANZ Michel, PERTUS Gérard, La Salle – Decazeville, un lieu, une famille, une histoire, ASPIBD, 2019, 220 p., 25€.

L’Association pour la Sauvegarde du Patrimoine Industriel du Bassin de Decazeville clôture avec cet ouvrage, sa très riche collection consacrée au Bassin de Decazeville Aubin Cransac Firmi et Viviez.

Cette fois-ci ce sont les origines de Decazeville qui sont traitées avec l’histoire de la famille La Salle dont le château a été englouti par les travaux miniers.

Dans cet ouvrage, richement illustré de photos inédites, les deux auteurs nous présentent les trois personnages qui ont été à l’origine de Decazeville, les deux frères La Salle, les propriétaires de la vallée où coule le Riou mort : Jean-Balthazar Joulia de La Salle, qui sera le premier maire élu de Decazeville et son frère Jean-Louis Joulia de La Salle. Sans oublier le duc Decazes qui réussira à réunir les fonds nécessaires, faisant basculer cette riante vallée dans l’ère industrielle.

Couverture du livre cliquez ici

BENEZET Jean-Pierre et Marie-Claude, L’église du Rouergue 1914-1918, séminaristes, prêtes, religieux et religieuses dans la guerre, Imprimerie du Progrès, Saint Afrique, juin 2019,  37,00 €.

« Jean-Pierre et Marie-Claude Bénézet ont donné la parole à ceux qui furent soldats. Ils ont mis en perspective leurs récits en tant que gens d’Église mobilisés. Un dictionnaire biographique rassemble près de deux mille monographies de séminaristes, prêtres, religieuse et religieux rouergats, de France ou de l’étranger, impliqués dans cette guerre. Près de deux-cents d’entre eux tombèrent au combat ».

Présentation du livre, cliquez ici

Couverture du livre, cliquez ici

HERPIN Vincent, VERDUN Le 18 mai 1916 sur la cote 304. Récit d’une journée ordinaire en enfer. L’auteur, enseignant en retraite, est passionné d’histoire et du devoir de mémoire.

Ce récit est publié dans le magazine “TRANCHEES” Hors-série n° 16, sorti en décembre 2019. Ysec Editions, 10.95 €. Magazine richement illustré avec des photographies ou cartes légendées.

Cette contribution est doublée d’une publication au format livre chez le même éditeur depuis le 6 janvier 2020. 82 pages, Ysec Editions, 18 €.

Dans son écrit, il relate une journée de combats, de bombardements et de survie sur la cote 304 de Verdun le 18 mai 1916. Il raconte toutes les souffrances des combattants allemands ou français lors de cette bataille. L’auteur a choisi d’opter pour un regard binational où terme à terme, il présente les témoignages des belligérants.

En annexe, il identifie l’ensemble des soldats français et allemands tués ce jour avec leur domicile d’origine; près de 1 000 soldats dont les soldats : BESSIERE Louis né à Fayet (12) le 20 septembre 1895 et résidant dans la même commune en 1915 et BARRAU Albert né à Villeneuve (12) le 18 avril 1893 et résidant dans la même commune en 1914, tués ce 18 mai 1916 sur la cote 304.

Couverture du magazine, cliquez ici

Couverture du livre, cliquez ici.