Conférence à Rodez le 27 février 2020 : 14-18, le clergé aveyronnais entre l’autel et les tranchées par JP BENEZET

Le Cercle Généalogique du Rouergue  vous invite, le jeudi 27 février 2020 à 14 h à une conférence proposée par

Jean-Pierre Bénézet

14-18, le clergé aveyronnais entre l’autel et les tranchées.

L’impact du premier conflit mondial sur le Rouergue a inspiré de nombreux travaux notamment dans les domaines de l’économie et de la démographie. Jean-Pierre et Marie-Claude Bénézet en publiant  L’Église du Rouergue en 1914-1918. Séminaristes, prêtres, religieux et religieuses dans la guerre  ont abordé la thématique religieuse.

Ce soir ils nous font découvrir les gens d’Eglise rouergats dans leur participation à ce conflit. On les croisera depuis leur milieu familial, au séminaire, en paroisse et en mission. Ils seront soldats à la suite de la loi des « curés sac au dos », en effectuant leur service militaire ou en répondant à la mobilisation du mois d’août 14.

Au front, tous contribueront à la défense de la patrie en aidant au maintien du moral et à la cohésion des troupes. Ils participeront de manière spontanée à la mise en place sur le terrain d’une structure ecclésiale informelle, reflet des lois du recrutement, des impératifs militaires, des besoins spirituels d’une communauté de croyants … et d’incroyants. Ils exerceront tour à tour une fonction humanitaire comme brancardiers et infirmiers. Ils combattront comme fantassins et artilleurs, soldats, sous-officiers et officiers. Ils rempliront leur ministère en priant, en célébrant la messe quotidienne, en présidant les cérémonies dominicales, et en mettant leur sacerdoce à la disposition des croyants. Ils seront impliqués dans une large diaconie, au sens premier du terme, qui aboutira à l’émergence d’un « diocèse paradoxal sans évêque » qui se développera dans l’autonomie, sur l’étroite bande du front, allant de la Mer du Nord aux Vosges.

Quatre années de souffrances et de découragement les marqueront. La fibre patriotique les remettra sur pied, engagés dans leur mission. Ils relèveront et soigneront les blessés. Ils célébreront dans les tranchées, dans les cantonnements de l’arrière-front, devant le régiment ou la division. Ils assisteront les mourants et honoreront du mieux possible les dépouilles des tués. Ils tomberont à leur tour.

L’exposé de ce soir vous fera découvrir le clergé aveyronnais confronté à cette guerre.

 L’auteur

Professionnel de santé il a pris sa retraite en 2002 dans le Sud-Aveyron. Outre sa formation à la biologie médicale Jean-Pierre Bénézet a suivi un cursus d’histoire à la Faculté des Lettres de Nice à partir de 1983. Sa thèse « Pharmacie et médicament dans les pays du bassin occidental de la Méditerranée » a été soutenue devant la Faculté de Paris X Nanterre en 1996 et éditée en 1999. Depuis son retour en Aveyron comme retraité, il a centré ses recherches auxquelles contribue son épouse Marie Claude sur l’Aveyron. Ils ont ainsi publié un ouvrage sur la naissance en Rouergue.

Jean-Pierre Bénézet est membre émérite de l’Académie Royale de Pharmacie de Barcelone au titre d’historien des sciences sanitaires.

Cette conférence sera suivie à 15h.30 par le cours de paléographie assuré par M. Alain Venturini, directeur des Archives départementales de l’Aveyron, thème 

« Une source méconnue : les archives des paroisses des anciens diocèses de Rodez et de Vabres (Sous-série 9G) ».

Salle des conférences

Centre culturel départemental, 25 avenue Victor-Hugo 12000 Rodez

Entré libre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *