Des idées de lecture

LOMBARD Michel

GALERIE DE PORTRAITS DE GENS D’ICI

Un livre sur les Ségalis qui ont compté, paraîtra début avril

Les auteurs rouergats, en ces temps compliqués, après la suppression des salons du livre de l’été dernier et des marchés de Noël, attendent patiemment des jours meilleurs.

L’un d’entre eux, Michel Lombard, a reporté à la fin de l’année la sortie d’un ouvrage, annoncé précédemment, intitulé Rouergats et Catholiques, des vies mouvementées.

Néanmoins, le confinement  l’a inspiré et l’a poussé à aborder d’autres sujets…

Il est en voie de terminer des Contes et Légendes du Quercy pour les Éditions Toute Latitude, tandis qu’une rencontre avec Paul Rayet de Rieupeyroux, un ami de longue date, a déclenché en lui l’envie de rédiger, pour une sortie imminente, une Galerie de Portraits de gens d’ici.

Les gens d’ici ? Ce sont des personnalités diverses nées, ayant vécu ou étant passées dans l’une des 18 communes des 3 anciens cantons de Najac, Rieupeyroux et La Salvetat-Peyralès en laissant, chacune à sa manière, une empreinte à l’histoire de leur commune, de leur canton, du pays et même parfois à l’étranger.

Au total 105 personnages figurent dans ce panthéon de célébrités aux destins fort différents. En effet vont s’y côtoyer un ministre-académicien (Alain Peyrefitte), un cardinal (François Marty), des sénateurs, des députés, des évêques, des présidents du conseil général, des sportifs de haut niveau, des Justes parmi les Nations, des maquisards, des entrepreneurs, des ambassadeurs, des écrivains, des poètes, des occitanistes, des nobles, des croquants, des syndicalistes, des guillotinés, un prédicateur célèbre (Saint Vincent Ferrier) et bien d’autres encore ; de l’écrivain occitan Georges d’Armagnac de Mazerolles de Najac, au footballeur fouilladais, international ivoirien, François Zahoui. Ils sont répertoriés par ordre alphabtétique.

Certains restent encore dans nos mémoires pour avoir occupé d’importantes responsabilités.

D’autres, moins connus ou peut-être oubliés, eurent aussi leur moment de notoriété.

Tous méritaient d’être réunis dans un même ouvrage évoquant leur parcours respectif, lié à un moment ou à un autre de leur vie à celle de ce coin du Rouergue occidental pour une autre manière de découvrir des pans de son histoire qu’ils ont contribué à écrire…

Ce livre, de 150 pages, illustré de nombreux clichés et au tirage limité, préfacé par André At, conseiller départemental du nouveau canton, paraîtra au tout début du mois d’avril 2021.

Pour recevoir une information vous pouvez communiquer vos coordonnées à l’adresse mail suivante : lombard-aveyron@orange.fr

BELOT Christian

Poteries & autres céramiques en Rouergue (Aveyron) : le culinaire et l’utilitaire, de la fin du Moyen Age à l’après-guerre.

GRECAM, 2020

Cet ouvrage présente la céramique utilisée sur le territoire rouergat depuis la Renaissance (XVIe siècle) jusqu’au milieu du XXe siècle. Celle à usage domestique y est largement représentée car elle répond aux besoins basiques de l’Homme pour se nourrir (cuire, manger, boire, conserver), mais aussi celle liée à la construction et à son ornementation…

Pour la poterie réalisée en Rouergue, le lecteur découvrira, certes les familles de potiers et briquetiers, mais surtout une vaisselle méconnue, voire ignorée, que les fouilles archéologiques du Service Départemental d’Archéologie ont permis de remettre en lumière, tout du moins pour les plus anciennes. (Préambules de M. Philippe GRUAT  sur les origines de la poterie en Aveyron  et de M. Jacques MANISCALCO, sur le Moyen Age).

SAVIGNONI Jean-Philippe

Mon vieux Rodez, et autres frissons des choses enfuies, Rodez, 2020

Jean-Philippe Savignoni est guide conférencier du service patrimoine de l’agglomération ruthénoise. Amoureux de sa ville de naissance et de son patrimoine, il sait faire vivre et revivre grâce à ses talents de conteur les événements qui ont marqué l’ancienne capitale des Rutènes.

Avec ce nouvel ouvrage Jean-Philippe Savignoni, nous replonge, avec un brin de nostalgie, dans le Rodez des années soixante-dix : la piscine de plein air, rue Vieussens, le mini-golf du jardin public et son gardien vigilant, les festivités bon enfant qui animaient les quartiers, les balades à Layoule, au bord de l’Aveyron et dans la campagne environnante.

Cet ouvrage est un appel à se plonger dans nos souvenirs d’enfance en suivant la plume poétique de l’auteur.

En ces temps moroses, se plonger dans l’insouciance des années 70 à Rodez est un cadeau revigorant que nous fait Jean-Philippe Savignoni.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *